Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Winx, sans forcer, dans une (vraie) fausse course

Courses - International / 17.02.2018

Winx, sans forcer, dans une (vraie) fausse course

Winx, sans forcer, dans une (vraie) fausse course

Samedi à Royal Randwick, la championne australienne Winx (Street Cry) a fini son galop sous les applaudissements des turfistes. Son entraîneur, Chris Waller, avait organisé une vraie course sur 1.200m, avec cinq autres de ses pensionnaires, pour faire croire à Winx qu’il s’agissait d’une vraie course. Elle a fait semblant… Quand Hugh Bowman lui a demandé d’accélérer, elle a placé sa pointe de vitesse pour s’imposer de presque quatre longueurs devant Mackintosh (Pins), un cheval de Groupe. Winx a parcouru les 1.200m en 1’10’’3, les 600 derniers mètres en 34’’31 et les 200 derniers mètres en 11’’43. Sans forcer.

Tous les feux sont au vert pour sa rentrée dans les Chipping Norton Stakes (Gr1) sur 1.600m. Le public a également eu le droit d’écouter, sur la chaîne de l’hippodrome, les impressions de Chris Waller et de Hugh Bowman à la suite du galop de Winx. Nous vous en proposons une synthèse.

 

Pour visionner le trial de Winx :

http://mediarnsw.skyracing.com.au/Race_Replay/2018/02/20180217RANR01T_V.mp4

 

Chris Waller. - Comment ça s’est passé ?

Hugh Bowman - Exactement comme vous l’avez vu. Elle est bien sortie des boîtes et n’a pas fait de bêtises avant le départ, comme je m’y attendais. J’ai essayé d’avoir une bonne position et personne ne pouvait me pousser à l’extérieur. Dans les 600 derniers mètres, quand les autres ont changé de vitesse, elle a connu un petit passage à vide, mais c’était logique sur 1.200m. Dans les 300 derniers mètres, elle a trouvé son action et a brûlé le gazon pour finir.

 

J’ai vu dans les 500 derniers mètres que vous lui avez donné un petit coup de cravache sur l’épaule. Elle ensuite a pris son mors ?

Oui, elle a répondu très vite. Elle connaît son boulot et je pense qu’elle avait aussi compris qu’on essayait de la leurrer en lui faisant croire qu’il s’agissait d’une course. Elle a répondu comme elle le fait dans les courses, et pas comme dans un trial.

 

Le chrono est de 1’10’’. Elle ne s’est donc pas promenée. Comment jugez-vous son travail ?

Le leader a assuré un bon train et nous avons tous galopé confortablement. Elle a changé de vitesse comme elle en est capable. D’ici deux semaines, nous pourrons courir n’importe où.