AL BASTAKIYA (L) - Yulong Warrior envoie un message fort à Ballydoyle

Courses - International / 10.03.2018

AL BASTAKIYA (L) - Yulong Warrior envoie un message fort à Ballydoyle

AL BASTAKIYA (L)

Yulong Warrior envoie un message fort à Ballydoyle

Le trio d’Aidan O’Brien annoncé au départ de l’UAE Derby (Gr2) et le Godolphin Gold Town (Street Cry) ont reçu un message fort et clair : il faudra galoper pour battre Yulong Warrior (Street Cry), qui a perdu en route ses rivaux dans le Al Bastakiya (L) et s’est imposé de onze longueurs et demie. D’accord, le grand favori Masar (New Approach) n’a pas apprécié le dirt et la monte beaucoup trop agressive de William Buick qui l’a poussé en sixième épaisseur dans le premier tournant. Les autres n’étaient pas des cadors. Mais quand même ! Yulong Warrior, tout de suite en tête et à la corde, a forcé le train dans le tournant, alors que le "FR" de Scandinavie Nordic Defense (Makfi), le demi-frère de National Defense (Invincible Spirit) élevé et vendu par les Monceaux, était le seul capable de ne pas le perdre de vue.

Une victoire qui vaut 110 de rating. Le dirt de Meydan amplifie souvent les marges. Yulong Warrior a infligé onze longueurs et demie à un poulain qui affiche un rating de 88. C’est-à-dire qu’il a fait une valeur aux alentours de 110. Il lui manque encore quelque chose pour rivaliser avec Mendelssohn (Scat Daddy), mais tout est possible, surtout parce que Yulong Warrior est déjà sur place et qu’il ne doit pas affronter le voyage et le passage du froid de l’Europe au chaud dubaïote.

De l’Irlande à Dubaï en passant par Londres. Yulong Warrior a fait plaisir à son jockey Richard Mullen : « Il a progressé beaucoup durant les deux dernières semaines et il est plus concentré avec l’aide des œillères australiennes. Son entraîneur, Satish Seemar, a été très patient avec le poulain, il lui a donné le temps de venir doucement. Il était encore maiden il y a un peu plus d’un mois. Il est très doué, il a été acheté assez cher avec l’objectif de le courir dans l’UAE Derby. » Le poulain a été acheté 360.000 £ à la vente précédant Royal Ascot, par Satish Seemar qui l’a laissé chez son confrère Michael Halford. Il était maiden, mais il avait trouvé sur son chemin le gagnant de Gr1 Sioux Nations (Scat Daddy), le lauréat de Gr2 Seahenge (Scat Daddy) et Riyazan (Iffraaj), qui a ensuite remporté une listed.

Une origine Godolphin. La mère du poulain, Mahkama (Bernardini), avait gagné une course pour Godolphin qui l’avait vendue pour 145.000 $ à Keeneland en janvier 2013. Dix mois après, dans même ring et pleine de Tapit (Pulpit) — dont la saillie valait alors 125.000 $ — elle a été adjugée 700.000 $ à Joe Moss. Yulong River est son premier gagnant. Mahkama est une propre sœur de la lauréate de Gr2 et placée de Gr1 Lewis Bat ainsi que de trois autres gagnants de groupe.