Ballydoyle - L’armée O'Brien se met en marche

Courses - International / 24.03.2018

Ballydoyle - L’armée O'Brien se met en marche

L’armée O’Brien se met en marche

Il y a du printemps dans l’air… Ballydoyle a ouvert ses portes aux journalistes ce mercredi : cet événement lance la saison de plat en Irlande. Le recordman du nombre de victoires de Grs1 est prêt à marcher (encore une fois) sur le monde.

La course aux classiques. Aidan O’Brien a réalisé une grande saison en 2017, avec vingt-sept victoires de Gr1. Il a gagné l’an dernier sept des neuf classiques anglais et irlandais : 2.000 Guinées anglaises et irlandaises avec Churchill (Galileo), 1.000 Guinées anglaises et irlandaises avec Winter (Galileo), Derby d’Epsom avec Wings of Eagles (Pour Moi), Derby d’Irlande et St Léger de Doncaster avec Capri (Galileo). Il aura fallu une Enable (Nathaniel) pour l’empêcher de réaliser le Grand Chelem : la championne a en effet battu Rhododendron (Galileo) dans les Oaks d’Epsom (Gr1) et Rain Goddess (Galileo) dans les Oaks d’Irlande. Le tour de cour effectué par la presse anglaise et britannique montre qu’Aidan O’Brien a dans ses boxes de quoi réaliser un nouveau strike dans les classiques 2018. Ce n’est pas étonnant : les résultats dans les Grs1 européens de 2ans en 2017 le montraient déjà.

2.000 Guinées, un premier point. Pour les 2.000 Guinées, Aidan O’Brien a du choix. Parmi les poulains qui ont été évoqués, voici ceux qui pourraient courir ce classique, avec ou sans préparatoire : Family Tree (Galileo), Gustav Klimt (Galileo), Kenya (Galileo), Saxon Warrior (Deep Impact), US Navy Flag (War Front) ou encore The Pentagon (Galileo). Concernant ce dernier, Aidan O’Brien a cependant souligné que la route vers le Derby était plus probable.

Le cas Saxon Warrior et US Navy Flag. Saxon Warrior et US Navy Flag ont été les deux poulains de 2ans gagnants d’un Gr1 en Europe pour Aidan O’Brien l’an passé. US Navy Flag, produit de Misty for Me (Galileo) et gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1), a été élu meilleur 2ans européen en 2017 avec un rating de 122. Saxon Warrior, fils de Maybe (Galileo) et gagnant du Racing Post Trophy (Gr1), a hérité d’un rating de 119.

Concernant US Navy Flag, Aidan O’Brien a déclaré : « Nous avons les 2.000 Guinées en ligne de mire et il pourrait courir une préparatoire. Il travaille bien le matin, se détend bien et nous sommes contents de lui. La Breeders’ Cup ne compte pas : c’était sur le dirt, ils sont allés très vite devant et il n’a pas fourni sa meilleure valeur. Il a du rythme et nous lui laisserons la chance de nous montrer s’il tient le mile ou non. Concernant le terrain, il paraît s’adapter à condition que ce ne soit pas trop pénible. » US Navy Flag est le propre frère de Roly Poly (War Front), laquelle avait les 1.600m dans les jambes.

Saxon Warrior est un autre cas. Il a le droit de courir les 2.000 Guinées, mais sur ce qu’il a montré dans le Racing Post Trophy (Gr1), il sera encore mieux sur plus long. Le profil de Saxon Warrior est plus celui d’un sujet de Derby que de Guinées, et Aidan O’Brien a déclaré : « C’est un poulain puissant, bien dans sa tête et il a bien évolué durant l’hiver. J’étais très content de ce qu’il a fait dans le Racing Post Trophy. Ryan aurait aimé attendre un peu plus mais, avec le déroulement de course, il a décidé d’avancer plus tôt que prévu. Le poulain a dû ensuite se relancer lorsqu’on est venu à sa hauteur : il a dû gagner la course deux fois et c’est rare de voir un cheval capable de faire cela dans un Gr1. Nous pensons fortement aux 2.000 Guinées mais ne savons pas s’il va courir avant. Il a l’air d’un poulain qui va progresser avec les courses. Il ne manque pas de rythme, mais devrait aller sur plus long. Saxon Warrior pourrait bien être un cheval de Derby. Il a beaucoup de classe et est indifférent au terrain. »

Le Derby, loin mais si proche. On sait l’importance qu’a le Derby d’Epsom du côté de Coolmore. La course est encore loin, au mois de juin, et un dark horse pourrait bien se révéler d’ici là. En attendant, Aidan O’Brien a déjà des éléments pour cette course : The Pentagon et Saxon Warrior, qui sont les deux plus attendus à ce stade de la saison, mais aussi Delano Roosevelt (Galileo), James Cook (Galileo), propre frère de Found (Galileo), Kew Gardens (Galileo), gagnant des Zetland Stakes (L), ou encore Nelson (Frankel), fils de Moonstone (Dalakhani) et deuxième des Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2).

Des possibilités pour le Kentucky Derby. L’envie de remporter le Run for the Roses ressort aussi de ce tour de cour. Il est d’ailleurs palpable en regardant la liste des partants probables pour l’UAE Derby (Gr2) qui se court samedi 31 mars et où Aidan O’Brien est l’entraîneur le plus représenté au départ avec Mendelssohn (Scat Daddy), gagnant de la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1), Seahenge (Scat Daddy), gagnant des Champagne Stakes (Gr1) et Threeandfourpence (War Front), le moins titré des trois.

Sur le papier, c’est Mendelssohn qui a tout pour plaire en vue du Kentucky Derby. Acheté trois millions de dollars, il est gagnant de Gr1, a déjà voyagé, est le frère d’une certaine Beholder (Henny Hughes)… Mendelssohn a remporté les Patton Stakes (L) pour sa rentrée où il a devancé Threeandfourpence et Seahenge. Pour Coolmore, c’est à Dubaï qu’un premier verdict tombera en vue du Kentucky Derby.

Les Aidanettes à suivre. Du côté des Aidanettes, on pense aux Guinées… Elles ont réalisé une drôle d’année 2017 dans les Grs1 pour 2ans. Clemmie (Galileo), petite sœur de Churchill (Galileo) et première gagnante de Gr1 sur 1.200m de Galileo, pourrait aller directement sur les 1.000 Guinées (Gr1), ayant pris un petit peu de retard suite à un souci à un pied. Happily (Galileo), laquelle s’est payé le luxe de battre les mâles dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), a aussi les 1.000 Guinées dans le viseur, tout comme la petite September (Deep Impact). Mais il y a une pouliche en particulier que nous attendons de revoir…

Le cas Different League. Different League a rejoint le gang des Aidanettes après son passage sur le ring de la vente d’élevage de décembre Tattersalls. Cependant, elle n’est pas celle qui a le profil le plus classique. Son entraîneur explique : « Elle va bien. C’est une magnifique pouliche qui a une grande action et un bon tempérament. Je ne sais pas jusqu’où elle pourra aller en termes de distance, elle montre beaucoup de vitesse. Nous pourrions aller sur une préparatoire aux 1.000 Guinées à Leopardstown, sur 1.400m, mais elle a tellement de vitesse qu’il se pourrait qu’elle ne tienne pas. Elle est faite en sprinter. » La toute jeune Commonwealth Cup (Gr1) pourrait donc se révéler une bonne option pour Different League.

Du côté des "vieux". Highland Reel (Galileo) ayant rejoint le haras, c’est certainement Order of St George (Galileo) qui tient le rôle de chef de file des chevaux d’âge du côté de Ballydoyle. Son objectif du printemps est facile à deviner : reconquérir son titre dans l’Ascot Gold Cup (Gr1). Petit frère d’Highland Reel, Idaho (Galileo) est un ton en dessous de son aîné. Il sera revu dans la Longines Dubai Sheema Classic (Gr1) où, sur le papier, il est barré par plusieurs chevaux, et pourrait allonger le tir dans la saison. Capri (Galileo), gagnant de l’Irish Derby et du St Leger, pourrait être revu dans la Coronation Cup. Révélation du second semestre 2017, une fois libérée de sa mission d’aider Winter, Hydrangea (Galileo) s’est pleinement révélée et Aidan O’Brien avoue d’ores et déjà rêver de Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) avec elle… D’ici là, elle aura certainement le temps d’être rejointe dans cette ambition par certains 3ans.