Cascade d’annulations : quelles conséquences ?

Courses / 30.03.2018

Cascade d’annulations : quelles conséquences ?

Cascade d’annulations : quelles conséquences ?

La météo de ces derniers jours n’étant pas très clémente et celle des jours à venir ne s’améliorant guère, c’est l’hécatombe ! En effet, le nombre d’annulations ou de modifications de réunions de courses ne cesse d’augmenter. Nous avons fait le point avec David Aelion, responsable région au sein de France Galop, sur ce que peuvent engendrer de telles annulations.

 

Des pertes pour les réunions premiums, moins pour les réunions P.M.H. David Aelion nous a expliqué la complexité d’un tel remaniement de calendrier : « Chaque réunion premium bénéficie d’une rémunération, qui est normalement perdue si elle est annulée. Dans le cas du Lion d’Angers et Durtal, c’est un accord entre les deux sociétés pour se partager la rémunération. » Pour les réunions P.M.H., il n’y a pas d’impacts financiers. Il a précisé : « Dans le cas des réunions P.M.H. annulées, il n’y a pas vraiment d’impact financier puisque les recettes se font sur les entrées, la buvette et le pari mutuel hippodrome. » Il est plus facile de recourir une réunion P.M.H., puisqu’elle peut être répartie sur d’autres hippodromes dans le cas d’une impossibilité de courir sur l’hippodrome d’origine. « C’est bien plus compliqué lorsque les courses sont premiums. On ne peut les transférer facilement. Pour Saint-Cloud, la dernière fois, nous avions réussi à courir ailleurs, mais le calendrier est déjà plein. »

 

Un vrai puzzle. Pour la réorganisation de réunions, il faut également faire attention à ce que les courses ne se chevauchent pas, en fonction des différents engagements des chevaux. David Aelion a ajouté : « Il peut y avoir des courses qui se perdent si elles se retrouvent décalées dans le calendrier. Il ne faut pas non plus que les courses P.M.H. viennent concurrencer les courses premiums. »

 

 

LES ANNULATIONS, REPORTS, AMÉNAGEMENTS… DES JOURS À VENIR

Le Lion d’Angers se déplace à Durtal. Les réunions de courses qui devaient se tenir ce samedi 31 mars et ce lundi 2 avril sur l’hippodrome du Lion d’Angers sont reportées comme suit :

- Réunion du samedi 31 mars devrait être reportée à la mi-avril sur l’hippodrome du Lion d’Angers.

- Réunion du lundi 2 avril reportée le même jour, et à la même heure (début des opérations à 11 h 50) sur l’hippodrome de Durtal.

Le Prix Bourgeonneau, épreuve préparatoire à l’Anjou-Loire Challenge, sera disputé lors de la réunion P.M.H. reportée.

Alain Peltier, président de l’hippodrome du Lion d’Angers, nous a dit : « Les conditions climatiques font que nous sommes obligés d’annuler les courses de lundi sur notre hippodrome. Elles sont néanmoins reportées à Durtal. Nous avons été contraints, par la force des choses, de déplacer cette réunion puisque l’eau ne cesse de tomber. Cela rend nos pistes impraticables. La sécurité de nos chevaux et jockeys est primordiale. Les courses sont donc simplement transposées à Durtal, nous louons donc les lieux et ce sont nos équipes qui travailleront sur place. Paris tenait absolument à ce que cette réunion P.M.U. soit courue pour, effectivement, ne pas engendrer de trop grosses pertes. En ce qui concerne la réunion P.M.H. de samedi, nous n’avons pas encore de date fixe. »

 

Annulation des courses à Senonnes. En raison de l’état impraticable de la piste, la réunion premium de plat et obstacle prévue le dimanche 1er avril prochain à Senonnes est annulée et reportée à une date ultérieure.

 

Report des courses à Tarbes. En raison des dernières précipitations et des conditions météorologiques annoncées pour le week-end, la réunion prévue le dimanche 1er avril à Tarbes est déplacée au lundi 2 avril sur cet hippodrome.

 

Annulation des courses à Bordeaux-Le Bouscat dimanche 8 avril. Au vu de l’état du terrain constaté ce jour et compte tenu des prévisions météorologiques de la semaine prochaine, la réunion (6 courses plates) du dimanche 8 avril à Bordeaux-Le Bouscat est annulée. Elle sera reportée à une date ultérieure non encore fixée. En conséquence, les conditions du Prix du Docteur Jacques Mauze, à La Teste, premium, le vendredi 13 avril, sont modifiées. Il faut lire : « Pour poulains entiers, hongres et pouliches de 3ans n’ayant jamais couru. » Le reste est inchangé.

 

Éventuelle modification de la réunion du 9 avril à Deauville. Compte tenu de la forte pluviométrie de ces derniers jours et des prévisions météorologiques annoncées, un examen détaillé de la piste en gazon de Deauville aura lieu mercredi 4 avril au matin pour décider du transfert des trois courses prévues actuellement sur le gazon vers la P.S.F., à l’exception des Prix Djebel et Prix Imprudence (Grs3) qui se disputeront sur le parcours 1.400m en ligne droite. Les courses prévues actuellement sur gazon sont le Prix de Montigny (P246), le Prix Le Pompon (P249) et le Prix de Voisins (P253).