CHAMPION HURDLE (GR1) - Buveur d’Air s’offre un doublé historique après une lutte épique

International / 13.03.2018

CHAMPION HURDLE (GR1) - Buveur d’Air s’offre un doublé historique après une lutte épique

CHELTENHAM (GB), MARDI

De notre envoyé spécial Christopher Galmiche

 

Le champion AQPS Buveur d’Air (Crillon) a réalisé une performance historique en signant une deuxième victoire consécutive dans le Champion Hurdle (Gr1). Pour trouver trace d’un pareil exploit, il faut remonter au grand Hardy Eustace, vainqueur en 2004 et 2005, car Hurricane Fly, s’il a bien réussi le doublé, ne l’avait pas fait de manière consécutive. Buveur d’Air a aussi réussi le triplé qui couronne définitivement le champion des 3.200m sur les claies en ayant gagné le Fighting Fifth Hurdle et le Christmas Hurdle (Grs1) auparavant. Il est entré définitivement dans la légende de Cheltenham.

Une vraie lutte. Si Buveur d’Air s’est baladé lors de chacune de ses apparitions cette saison, il a dû cette fois montrer les dents et lutter jusqu’au bout pour l’emporter. Toujours bien placé en quatrième position, il a fait mouvement dans l’ultime courbe, en descente. Son jockey, Barry Geraghty, a pris bien soin de laisser Faugheen (Germany) et Ruby Walsh dans la boîte, mais ce dernier était battu. À la sortie du tournant final, Buveur d’Air a vu revenir sur lui Melon (Medicean). Celui-ci a attaqué sèchement le représentant de John McManus, lui prenant même l’avantage. Mais dans les derniers mètres, Buveur d’Air s’est assuré une encolure d’avance. Il a ainsi enlevé son sixième Gr1 et offert un 59e succès lors d’un Festival de Cheltenham à Nicky Henderson, lequel a déclaré : « Nous avons assisté à une course magnifique. Ils sont allés à une bonne allure et Buveur d’Air avec Melon ont été capables d’augmenter la cadence. Buveur d’Air a eu sa première vraie bataille de la saison. Il a démontré toute sa classe aujourd’hui. Nous avons quatre semaines avant Aintree, donc il est possible qu’il retourne là-bas pour défendre son titre dans l’Aintree Hurdle (Gr1). »

Deuxième victoire lors d’un Festival de Cheltenham pour Gérard Ferté. Éleveur de Buveur d’Air, Gérard Ferté était présent à Cheltenham pour assister à la victoire de son élève dans ce Champion Hurdle : « Je suis soulagé de cette victoire après une belle lutte. C’est l’aboutissement de cinquante ans d’élevage puisque j’ai élevé la mère, la grand-mère et l’arrière-grand-mère de Buveur d’Air. » Gérard Ferté est agriculteur céréalier dans le Cher. Il possède deux poulinières et élève depuis cinquante ans. La mère de Buveur d’Air, History (Alesso) est malheureusement morte en poulinant d’un produit de Coastal Path en 2017.

La France réussit une grande performance. Si Buveur d’Air est né et a été élevé en France, Melon a débuté sa carrière chez Nicolas Clément, et le troisième, Mick Jazz (Blue Brésil), le seul ayant été capable de garder les deux premiers à portée de fusil, a été élevé par Gaëlle Albert. La France a donc signé en quelque sorte le trio dans ce Gr1.

Le frère de Punchestowns. Buveur d’Air est un fils de Crillon, étalon au haras de la Baie, et d’History (Alesso), placée une fois en plat et sixième pour sa seule sortie en haies. C’est le frère de Punchestowns (Morespeed), vainqueur du Long Walk Hurdle et du Scilly Isles Novices’Chase (Grs1), et deuxième du World Hurdle (Gr1), mais aussi de Rackham Lerouge (Fado) et Tistory (Epalo), deux gagnants sur les obstacles anglais. Troisième mère de Buveur d’Air, Lili Dancer (Evainqueur) a produit Fujiyama (Lute Antique), double gagnant du Grand Cross de Craon (L), et Darjeeling III (Quart de Vin), lauréat du Grand Prix de Pau (Gr3) 1998.