Dubai World Cup (Gr1) - Du grand Soumillon dans une nuit des records

Courses - International / 31.03.2018

Dubai World Cup (Gr1) - Du grand Soumillon dans une nuit des records

Du grand Soumillon dans une nuit des records

Christophe Soumillon avait trois montes ce samedi dans la grande réunion de Meydan. Et il en a profité pour décrocher deux grandes victoires, tout en faisant tomber quelques records. Il s’est élancé dans la Dubai World Cup (Gr1) avec Thunder Snow (Helmet), un cheval très fantasque à ses heures. Ensemble, ils ont gagné six Groupes, dont trois Gr1. Aucun autre jockey n’a réussi à passer le poteau en tête avec Thunder Snow dans un Groupe ! Ce samedi, ils ont survolé l’une des épreuves les plus dotées au monde en s’imposant de plus de cinq longueurs. Encore une fois, le plus français des Belges a monté une grande course. Doté d’un mauvais numéro à la corde, à l’extérieur, il a demandé un effort dès le départ à son cheval, pour prendre la tête. Ils ont dominé la course de bout en bout avant de s’envoler dans la ligne droite. La paire a d’ailleurs battu le temps record de cette Dubai World Cup version "dirt de Meydan". Christophe Soumillon décroche une première victoire dans la Dubai World Cup et il permet à Godolphin de battre son propre record de succès dans une nuit de la Dubai World Cup, avec quatre victoires.

Quatre heures plus auparavant, Christophe Soumillon était en selle sur Vazirabad (Manduro) dans la Dubai Gold Cup (Gr2), la troisième course du programme. Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré est un grand stayer, mais il n’est, lui non plus, pas simple d’utilisation. Vazirabad, ou le contraire de Thunder Snow : il faut patienter au maximum avant de le lancer. Vazirabad a tendance à s’arrêter lorsqu’il prend l’avantage, ce qu’il a encore tenté de faire ce samedi. Et Christophe Soumillon a su attendre au maximum avant de faire parler la classe. Remporter un Groupe trois années de suite est une chose rare, mais en établissant le nouveau temps record de l’épreuve, c’est absolument exceptionnel. À ce jour, personne n’avait gagné trois fois la Dubai Gold Cup, une épreuve toute jeune. Encore un record. L’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan vise à présent la Gold Cup d’Ascot (Gr1).