Fasig Tipton Gulfstream Sale : un peu d’inquiétude chez les pinhookers…

Institution / Ventes - International / 27.03.2018

Fasig Tipton Gulfstream Sale : un peu d’inquiétude chez les pinhookers…

La breeze up de Fasig Tipton en Floride retrouve sa position habituelle dans le calendrier, la semaine du Florida Derby, et garde son rôle de boutique sale, avec un catalogue un peu maigrelet. L’époque de The Green Monkey (Forestry), adjugé seize millions de dollars en 2006, est bien loin. L’offre, qui était alors de 300 sujets, a presque diminué de moitié. Le catalogue compte 166 sujets, mais déjà avant les breeze de lundi, 48 poulains ont été scratchés. On peut estimer qu’après les visites des vétérinaires et les radios, ils ne seront pas plus de 90 à passer sous le feu des enchères.

Quelques soucis après OBS. Sans arriver à des folies, la vente s’est refait une santé et l’année dernière, elle a affiché une progression de son chiffre d’affaires de 16,3 % (25,11 millions de dollars). Trois sujets ont été adjugés à plus d’un million et le prix moyen a atteint 350.000 $, comme avant la crise. Il y a quand même un peu d’inquiétude chez les pinhookers après la vente d'OBS qui a vu le chiffre d’affaires reculer de 31 % et le prix moyen de 13,4 %.

C’était très clair en regardant les breeze de lundi matin. Aucun des 2ans n’est descendu sous la barre de 10 secondes pour un furlong. Hors de question de risquer la casse. Onze poulains et pouliches ont enregistré leurs 200m en 10’’ pile et le travail le plus impressionnant a été celui d’une pouliche par Orb (Malibu Moon), qui a galopé deux furlongs en 21’’. Elle a coûté 130.000 $ à Tom McCrocklin. Il faut savoir que 121 des 166 sujets du catalogue ont été achetés par les pinhookers pour un total de 19,165 millions de dollars, soit un prix moyen de 157.975 $. Les deux lots les plus chers, un mâle par Scat Daddy (Johannesburg) et une pouliche par Uncle Mo (Indian Charlie), achetés 500.000 $ yearling, n’ont même pas fait leur breeze et ont été scratchés.

Mieux vaut attendre que tout casser. C’est pour cela que quatre des sept Scat Daddy ont déjà été retirés et sur six produits de Curlin (Smart Strike), un seul sera proposé sur le ring. Parmi les onze juniors qui ont fait dix secondes pile, le plus cher est un mâle par Will Take Charge (Unbridled’s Song), qui a ses premiers 2ans, payé 325.000 $.

Le catalogue est entièrement américain mais on a déniché deux femelles que l’on peut classer comme européennes. Le lot 29 est une pouliche par Dansili (Danzig), issue de Reimpose (First Defence), une demi-sœur de la gagnante des Kentucky Oaks (Gr1) Flute (Seattle Slew). Brookdale Farm avait acheté Reimpose pour 270.000 Gns à Tattersalls en décembre 2014 et l’a fait saillir par Dansili. La pouliche, née aux États-Unis, est revenue en Europe mais a été rachetée 150.000 € à la vente d’élevage Arqana. Ce lundi, elle a fait son breeze (un furlong en 10’’40) sur le gazon. Il y a aussi une Mukhadram (Shamardal), achetée 80.000 € à Goffs Orby par Wavertree Stables.