GODOLPHIN MILE (Gr2) - Heavy Metal, it’s only rock & roll

Courses - International / 31.03.2018

GODOLPHIN MILE (Gr2) - Heavy Metal, it’s only rock & roll

GODOLPHIN MILE (Gr2)

Heavy Metal, it’s only rock & roll

Heavy Metal (Exceed and Excel) c’est l’équivalent à quatre jambes de Keith Richards. Il est âgé de 8ans, ce qui vaut bien les 75 ans du guitariste des Rolling Stones. Bien qu’ayant les tempes grisonnantes, l’homme et le cheval sont encore sur le devant de la scène. C’est toujours la même chanson, soit, mais pas question de faire la fine bouche : le spectacle est de qualité. Le représentant du cheikh Hamdan bin Mohammed al Maktoum affrontait dans le Godolphin Mile (Gr2) sa 59e sortie et il était le plus expérimenté des partants de la réunion. Et il a encore une fois mené les autres à la baguette.

https://youtu.be/itJ5Rfx-gfo

Il avait fait ses débuts dans les Brocklesby ! Heavy Metal ne connaît qu’une façon de courir : en tête, à la corde, tout en force. Ryan Moore n’a pas changé la partition. Le vieux Heavy Metal a bondi des boîtes, il a tenu à sa droite Raven’s Corner (Raven’s Pass), et il est parti à son compte dans la ligne droite. Un rock assez classique pour ce cheval qui avait fait ses débuts dans les Brocklesby Stakes en 2012. Oui, vous avez bien compris : la première course la saison pour les 2ans en Angleterre, qui se disputait, cette année-là, le 31 mars. Heavy Metal court donc depuis six ans. Il avait décroché son premier Groupe lors de sa saison de 2ans, sur dix sorties, dans les Richmond Stakes (Gr2) à Goodwood.

Une première pour l’entraîneur. Le Godolphin Mile est son quinzième succès, le cinquième dans les Groupes. C’est une première victoire pour son entraîneur Sandeep Jadhav qui a pris le relai de Salem bin Ghadayer, disqualifié pour doping. L’ancien assistant, aux anges, a dit : « Une première victoire avec mon premier partant c’est un rêve qui se transforme en réalité. Heavy Metal est un cheval dur qui a gardé forme et santé tout au long du meeting. C’est du grand travail de toute l’équipe. »

Rosa Imperial bonne cinquième. Heavy Metal a perdu en route Muntazah (Dubawi) qui a bien fini dans le sprint pour les places, et le japonais Adirato (Rulership), toujours parmi les premiers. La française Rosa Imperial (Pivotal) a tracé un très bon parcours. Elle est bien partie de son numéro treize, a voyagé en épaisseur, et s’est montrée tenace à la lutte. Avec un peu plus de chance, elle aurait décroché un meilleur classement que la cinquième place.

La vision du cheikh Rashid bin Mohammed. Heavy Metal est un des 69 gagnants de Groupe issus de l’australien Exceed and Excel (Danehill). Sa mère Rock Opera (Lecture), gagnante de Gr1, championne des pouliches de 2ans en Afrique du Sud, a été achetée ensuite par le regretté cheikh Rashid bin Mohammed al Maktoum, le frère aîné du cheikh Hamdan. Elle n’a pas vraiment réussi à Dubaï en s’octroyant la troisième place dans les UAE 1000 Guineas. Rock Opera a produit deux autres gagnants. Elle a un 2ans par Invincible Spirit et un yearling par Shamardal.