Gold Cup (Gr1) - Native River sauve l’honneur anglais

Courses - International / 16.03.2018

Gold Cup (Gr1) - Native River sauve l’honneur anglais

Native River sauve l’honneur anglais

Le festival de Cheltenham 2018 s’est achevé ce vendredi avec la Gold Cup (Gr1), une grande Gold Cup marquée par un mano a mano entre deux grands chevaux, Native River (Indian River) et Might Bite (Scorpion), moins mordant en terrain lourd et qui a dû s’incliner face au pensionnaire de Colin Tizzard. Un Colin Tizzard qui sauve l’honneur des professionnels anglais. Oui, Cheltenham, cette année encore, est irlandais… Les entraîneurs de la Verte Érin ont remporté dix-sept courses, contre onze pour leurs homologues anglais. Mais Willie Mullins, recordman des victoires avec 61 succès, a prévenu : « C’était peut-être l’année ou jamais, car avec le Brexit, peut-être que nous ne pourrons plus venir ! »

Ce vendredi de clôture a aussi été marqué par trois succès de chevaux nés en France. D’abord celui de Farclas (Jukebox Jury) dans le JCB Triumph Hurdle (Gr1). Ce 4ans, déniché foal par Guy Petit à Arqana (alors qu’il était présenté par le haras de l’Hôtellerie), ne s’était encore jamais imposé sur les obstacles ! Il a suppléé la grande favorite, Apple’s Shakira (Saddler Maker), trop brillante sur ce terrain. L’éternel Pacha du Polder (Muhtathir) a remporté comme l’an dernier la course réservée aux amateurs, avec Harriet Tucker, la quatrième femme à remporter une course lors de cette édition du Festival. Enfin, Le Prézien (Blue Bresil) est devenu le dernier lauréat de ce Festival en remportant un handicap Gr3.