Les jockeys ravis de retrouver leur ParisLongchamp

Courses / 27.03.2018

Les jockeys ravis de retrouver leur ParisLongchamp

Ce mardi, à l’occasion de la troisième phase de test sur l’hippodrome de ParisLongchamp, les jockeys ont réalisé un test grandeur nature de la piste et de son nouvel open-stretch. Ils étaient en selle sur quatorze chevaux de l’Afasec. Le test s’est avéré concluant, à l’unanimité ! L’open-stretch était placé à 10m de la lice, mais devrait être réduit à 6m à l’avenir.

Stéphane Pasquier, très fier d’avoir remporté cette première course à ParisLongchamp, nous a dit : « Je suis vraiment très content de revoir l’entrée sur la piste, les tribunes, la fausse ligne droite, ce grand espace. Cela m’a rappelé de bons souvenirs. À cheval, l’endroit a vraiment de la gueule. En ce qui concerne l’open-stretch, je trouve que c’est une excellente idée. Cela va permettre aux courses d’être plus régulières. Aujourd’hui, il y avait 10m de décalage, nous nous sommes tous mis d’accord pour le réduire environ de moitié, et l’amener à 6m. Avant, dans la ligne droite, on se demandait où sortir. Avec l’open-stretch, nous allons pouvoir y aller tous ensemble et tous sprinter. C’est archi-positif. En plus, j’ai posé la première pierre, et j’ai gagné la première course ! »

Pierre-Charles Boudot, positif, a précisé : « C’est un test concluant. Je trouve que ce qu’ils ont mis en place est vraiment pas mal. Nous avons vu à l’unanimité que 10m, c’était trop large. Nous nous sommes retrouvés un peu esseulés en pleine piste. Le réduire à 6m nous permettra surement d’être plus proches de la lice. Cela ne change pas trop la physionomie de la piste. »

Ce à quoi, Mickaël Barzalona a ajouté : « Les tests vont permettre d’affiner cet open-stretch. En effet, cela ne change pas trop la physionomie de la piste, ce qui est positif. Je ne suis pas inquiet, réduire à 6m sera une bonne chose. Je pense que nous avons assez de temps pour équilibrer nos chevaux. Les courses seront toujours aussi tactiques, mais il devrait y avoir moins d’incidents. »

Mickaëlle Michel, qui faisait ses premiers pas en piste à Longchamp, a déclaré : « C’était une expérience géniale ! J’ai trouvé que l’open-stretch était un petit peu large, mais que nos chevaux arrivaient bien équilibrés, bien droits et que cela permettait de donner sa chance à tout le monde. C’était la première fois que je montais à Longchamp, donc ce test était également bon pour moi, pour avoir des points de repères et monter plus sereinement à l’avenir. »

Tony Piccone, a ajouté : « J’ai adoré. Le tracé est vraiment bien dessiné, nous ne sentons pas le tournant.»