Le PMU fera appel de sa condamnation après la plainte de Betclic

Institution / Ventes / 01.03.2018

Le PMU fera appel de sa condamnation après la plainte de Betclic

Nos confrères de Paris Turf ont révélé que le tribunal de grande instance de Paris a condamné le PMU à payer les frais de procédure après la plainte déposée par Betclic pour pratique anti-concurrentielle entre mai 2010 et décembre 2015. Ses frais seraient de 100.000 €. Durant cette période, le PMU n’avait en effet pas séparé ses masses en ligne et en dur. L’opérateur Betclic a également demandé un dédommagement à hauteur de 170 millions d’euros… Le tribunal de grande instance de Paris a nommé un expert dans le but d’évaluer le montant du manque à gagner de Betclic. De son côté, le PMU a indiqué à Paris Turf qu’il allait interjeter appel contre la décision du T.G.I., ce qui suspend toutes les mesures de ce jugement.