Un premier Gr1 pour Godolphin Japan

International / 25.03.2018

Un premier Gr1 pour Godolphin Japan

Une semaine après ses premiers partants, la nouvelle casaque japonaise de Godolphin a signé un succès de Gr1 qui fuyait le cheikh Mohammed Al Maktoum depuis le 14 mai 1995, quand Heart Lake (Nureyev) avait remporté le Yasuda Kinen, monté par Yutaka Take. Ce dimanche à Chukyo, Fine Needle (Admire Moon), 5ans, s’est imposé de haute lutte dans le Takamatsunomiya Kinen (Gr1), le championnat de printemps des sprinters. Au passage du poteau, il a pris un petit nez à la jument Let’s Go Donki (King Kamehameha), alors que le hongkongais Blizzard (Starcraft), le seul étranger, s’est classé cinquième. Samedi à Hanshin, la pouliche de 3ans Roquette (Deep Sky) avait offert, dans le Kunshiran Sho, un premier succès à la casaque, la même que celle que l’on connaît, des brassards en plus.

Un déplacement ? Pourquoi pas…  L’entraîneur Yoshitada Takahashi, qui a décroché sa licence en 2011, a aussi remporté son premier Gr1 et il a dit : « Je suis comblé. C’est spécial de gagner un Gr1 pour Godolphin et je dois remercier mon personnel. Ce succès nous ouvre beaucoup d’options, à l’étranger, à Hongkong ou en Angleterre, mais on discutera de cela avec le propriétaire. Mon travail est de garder en bonne forme Fine Needle. »

Tout a commencé avec Admire Moon. Le cheikh Mohammed avait gagné la Japan Cup en 1996 avec Singspiel (In the Wings) avec sa casaque personnelle, mais l’opération japonaise Darley a commencé avec l’achat, en été 2007 et pour 33 millions de dollars, d’Admire Moon (End Sweep), qui avait gagné le Dubai Duty Free (Gr1) et avait terminé sa carrière en remportant la Japan Cup (Gr1) sous la casaque Darley Japan. C’est depuis cette acquisition que Darley a démarré son élevage, et après des débuts dans le circuit régional NRA, ses chevaux sont arrivés dans la grande ligue, la JRA, mais avec les couleurs du cheikh Mohammed. Avant de décrocher l’autorisation de courir sous le drapeau Godolphin, le cheikh Mohammed a gagné douze Groupes au Japon et a fait passer par le pays plusieurs étalons.

La mère gagnante de Gr3 pour Pantall. Ce n'est pas un hasard que ce Gr1 soit arrivé avec un fils d'Admire Moon. Il fait partie de la liste des étalons Darley Japan, au même titre que King’s Best (Kingmambo), le lauréat de la Dubai World Cup Monterosso (Dubawi) et le sprinter américain Pyro (Pulpit). La mère de Fine Needle, Needlecraft (Mark of Esteem), a remporté le Prix Chloé (Gr3) et le Premio Sergio Cumani (Gr3) sous la férule d’Henri-Alex Pantall. Elle est partie pour le Japon en 2011, pleine de Cape Cross (Green Desert). En Europe, elle a donné quatre gagnants sur cinq produits. Fine Needle est son seul gagnant sur trois foals JPN. La poulinière a donné une pouliche de 2ans par Daiwa Major (Sunday Silence), une yearling propre sœur de Fine Needle et un foal par le lauréat du Derby japonais Deep Brillante (Deep Impact).