PRIX DIDIER MESCAM - Good Lucky, le bien nommé

Courses / 18.03.2018

PRIX DIDIER MESCAM - Good Lucky, le bien nommé

DIMANCHE, AUTEUIL

 

Nous avions hâte de voir Good Lucky (Spirit One) à l’œuvre pour ses débuts sur les gros obstacles d’Auteuil. Il faut dire que le représentant de Simon Munir possédait déjà un palmarès bien fourni, qu’il a enrichi d’une victoire supplémentaire à l’occasion de ce Prix Didier Mescam. Le poulain a longtemps patienté en troisième position dans une course peu rythmée, puis il est venu à côté de l’animatrice, Carmen du Berlais (Saint des Saints), dans le tournant final. Il a ensuite pris l’avantage au saut de la dernière haie, se détachant ensuite sur le plat pour s’imposer de six longueurs devant la pensionnaire de Yannick Fouin.

Doué mais peu précoce. Guillaume Macaire, entraîneur du lauréat, a déclaré : « C’est un bon cheval, qui n’est pas précoce. Il a gagné malgré les conditions de course, car il aime le rythme, sinon il attend les autres et peut se relâcher ! Je l’avais fait débuter en steeple à Fontainebleau car il est gaucher. Il est muni d’œillères australiennes car il faut le stimuler. Je ne sais pas encore quel sera son programme, car je voudrais éviter le plus possible que mes bons 4ans se rencontrent. Si je fais à mon idée, j’aimerais le préserver pour l’automne, afin qu’il puisse déployer ses ailes ! »

Un lot de qualité. Good Lucky (Spirit One) a toujours été un bon élément. Preuve en est : il avait débuté dans le Prix Grandak, dans lequel son entraîneur court souvent des chevaux de classe. Vainqueur du Prix Fifrelet (L) en fin de saison, il restait sur des débuts victorieux en steeple sur l’hippodrome de Fontainebleau. La bonne note de la course revient à Carmen du Berlais, qui n’a pas toujours très bien sauté mais qui n’a jamais perdu de terrain pour autant. La représentante de Magalen Bryant progresse à chaque sortie et il faudra la suivre à l’avenir.

Le frère d’Ultra Lucky. Cédé 20.000 € au haras de Montgermont lors de la vente d’automne Arqana de 2015, Good Lucky (Spirit One) a été élevé par Éric Aubrée et Mme Loïc Goffin. Il appartient à Simon Munir, Jacques Bisson, Palmyr Racing, Isaac Souede et au haras de Montgermont. C’est un fils du défunt Spirit One (Anabaa Blue) et de Luckystar du Frêne (Perrault). Son frère, Ultra Lucky (Arvico), a gagné le Prix Violon II (L) et s’est classé deuxième du Prix Montgomery et de la Grande Course de Haies de Printemps (Grs3), à deux reprises. Il s’agit de la famille de Manoir d’Anjou (Comrade in Arms), vainqueur de la Coupe de Marseille (L).

   Anabaa
  Anabaa Blue 
   Allez Les Trois
 Spirit One  
   Sycios
  Lavayssière 
   La Clouère
GOOD LUCKY (H4)   
   Djakao
  Perrault 
   Innocent Air
 Luckystar du Frêne  
   Armos
  Sarmoise 
   Serpenoise