PRIX MAURICE CAILLAULT (L) - La Suède au grand galop avec Barade

Courses / 09.03.2018

PRIX MAURICE CAILLAULT (L) - La Suède au grand galop avec Barade

CHANTILLY, VENDREDI

 

PRIX MAURICE CAILLAULT (L)

La Suède au grand galop avec Barade

La Suède a une bonne génération classique avec Dorcia (Henrythenavigator) qui est arrivée dans les boxes de Pia Brandt cet hiver, mais aussi avec Barade (Havana Gold). Ce dernier avait réalisé de bonnes performances en Suède, mais il était difficile à situer dans le Prix Maurice Caillault (L). Reste que son précédent entraîneur en Scandinavie, Fredrik Reuterskiöld, avait confié à la presse locale que « Barade pouvait être un poulain de Derby » dans son pays…

 

Un poulain courageux. Bien parti, Barade a évolué en troisième puis en deuxième position, à hauteur de Cassard (Air Chief Marshal) qui pistait l’animateur. À mi-ligne droite, il s’est retrouvé à la lutte avec Boomboom Kiss (Kentucky Dynamite) et Rovigo (Deportivo). Dans les 50 derniers mètres, il a pris l’ascendant sur ses rivaux et s’est imposé nettement. Entraîneur du lauréat, qui défend les couleurs de Finn Blichfeldt, Nicolas Clément nous a dit : « Nous sommes ravis. C’est un poulain qui nous est arrivé de Scandinavie début janvier. Il avait bien travaillé sur cette piste durant l’hiver. Il est en plein progrès. Je suis très content de remporter cette Listed pour ses propriétaires. C’était l’un des meilleurs poulains de Scandinavie l’année dernière, il avait terminé deuxième du Grand Critérium en Suède. Il travaillait très correctement, tout en étant très froid. Nous allons voir pour la suite. »

Barade a été élevé par le haras de la Huderie avant d’être vendu 58.000 € lors de la vente d’octobre de yearlings Arqana, en 2016, par le haras de l’Hôtellerie. C’est Meridian International Sarl qui s’en était porté acquéreur. Barade a ensuite rejoint la Suède et l’entraînement de Fredrik Reuterskiöld. Ce dernier a arrêté d’entraîner l’année dernière pour prendre les rênes de Swedish Galopp, le France Galop suédois. Barade a donc ensuite pris la direction de la France.

 

Boomboom Kiss sera mieux corde à gauche. Boomboom Kiss a pris les commandes de la course. Il a longtemps fait illusion pour la victoire, avant de sembler devoir se contenter d’une troisième ou d’une quatrième place. Puis il est reparti pour prendre une courageuse deuxième place. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, nous a déclaré : « Il semblerait qu’il soit plus gaucher que droitier. Nous allons devoir lui définir un programme avec des courses à gauche, ce qui n’est pas simple. Il repart quand même bien à la fin, alors qu’on le voyait terminer quatrième»

 

Rovigo progresse. Rovigo a franchi un petit palier en se classant troisième après lutte dans cette Listed. Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « Je suis très content. Il a montré de vrais progrès après avoir remporté ses deux handicaps. Pour la suite, nous allons voir, mais il sera sûrement rallongé. » Longtemps dernier, Masterpiece (Mastercraftsman) a fini correctement pour prendre la quatrième place.

 

Le neveu de Silver Pond. Élevé par le haras de la Huderie, Barade est un fils d’Havana Gold, dont il s’agit des premiers 3ans, et de Statia (Anabaa), gagnante de sa course au Croisé-Laroche et quatrième des Oaks espagnoles (A). C’est le frère de deux vainqueurs en France : Arguros (Verglas) et Derbyshire (Green Tune). C’est surtout le neveu de Silver Pond (Act One), lauréat des Prix Hocquart et du Grand Prix de Chantilly (Grs2), troisième du Hong Kong Vase et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1), et de Silver Point (Commands), gagnant du Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L).

 

   Galileo
  Teofilo 
   Speirbhean
 Havana Gold  
   Desert Style
  Jessica’s Dream 
   Ziffany
BARADE (H3)   
   Danzig
  Anabaa 
   Balbonella
 Statia  
   Quest For Fame
  Silver Fame 
   Silverqueen

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 49’’63

1.000m à 600m : 24’’60

600m à 400m : 12’’19

400m à 200m : 11’’87

200m à l’arrivée : 11’’94

Temps total : 1’50’’23