Thunder Gulch, un champion en piste et au haras, nous a quittés

International - Élevage / 20.03.2018

Thunder Gulch, un champion en piste et au haras, nous a quittés

Le champion Thunder Gulch (Gulch) s’est endormi ce lundi à Ashford Stud. C’est dans ce haras qu’il a officié pendant dix-huit de ses dix-neuf saisons de monte. Mais avant cela, Thunder Gulch fut un grand cheval et il avait d’ailleurs gagné deux tiers de la Triple couronne. Et c’est dans l’étape la plus facile du triptyque qu’il a échoué à entrer au Panthéon des géants du galop américain. Thunder Gulch s’était en effet classé troisième des Preakness Stakes. Ce jour-là, après être parti de la stalle 11 sur 11, il avait emprunté tous les grands boulevards. Pourtant, c’était bel et bien lui le meilleur de tous les 3ans américains en 1995. Et il l’a prouvé en dominant le Kentucky Derby et les Belmont Stakes, avant de gagner les Swaps Stakes en Californie et les Travers Stakes (Gr1). À 3ans, Thunder Gulch a couru dix fois sur huit hippodromes différents et il a d’ailleurs également remporté le Florida Derby (Gr1).

La première étoile de Michael Tabor. Thunder Gulch fut le premier champion de Michael Tabor, qui, à l’époque, n’était pas encore associé  à John Magnier. Il avait déniché le poulain, élevé par Peter Brant, après quatre courses à 2ans sous la férule de John Kimmel. C’est en passant sous la férule de Wayne Lukas, qui dominait alors le galop américain, que Thunder Gulch est devenu le grand cheval connu de tous. Il a eu une campagne "à la Lukas" et il a pris sa retraite après sa défaite dans la Jockey Club Gold Cup (Gr1), au cours de laquelle il était diminué en raison d’une fracture. Thunder Gulch a été élu champion des 3ans et a commencé sa deuxième carrière à Ashford Stud, la base américaine de Coolmore.

Point Given fut son meilleur produit. Thunder Gulch avait un pedigree trop européen, avec trop de tenue, pour être populaire aux États-Unis. Sa mère, Line of Thunder (Storm Bird), fut deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1) et elle était par la gagnante des Irish Oaks et des Yorkshire Oaks (Gr1) Shoot a Line (High Line). Il a tout de même réussi à devenir Champion Sire en 2001 avec l’aide de Point Given qui a gagné quatre Grs1 millionnaires tout au long d’une saison de 3ans parfaite, avec huit sorties et une seule défaite, dans le Kentucky Derby (à l’issue d’un parcours impossible). Comme son père, il a donc remporté deux tiers de la Triple couronne. Thunder Gulch, outre son activité à Ashford Stud, a aussi passé une année au Japon et a fait la navette en Australie, en Argentine et au Chili. Il a donné 42 gagnants de Groupe, dont une dizaine de Grs1.