Winx : deux records et Black Caviar en ligne de mire

Courses - International / 24.03.2018

Winx : deux records et Black Caviar en ligne de mire

Winx : deux records et Black Caviar en ligne de mire

Un sprint de 400m a largement suffi à Winx (Street Cry) pour remporter pour la troisième fois les George Ryder Stakes (Gr1), ce samedi à Rosehill Gardens, et établir ainsi deux nouveaux records. Elle est désormais, sans le moindre doute, le pur-sang comptant le plus de succès dans les Grs1, à savoir dix-sept. La pensionnaire de Chris Waller est aussi devenue la première à dépasser les 16 millions de dollars australiens de gains (16.563.925 AUS$, soit 10.351.900 €). En revanche, elle n’a pas réussi à ajouter une nouvelle victime à sa liste car Happy Clapper (Teofilo) l’avait déjà suivie deux fois, mais les deux ont devancé assez aisément le nouveau venu dans le club, Kementari (Lonhro).

 

Plus vite que les sprinters. Et pourtant, quelqu’un a trouvé le show de la championne un peu moins impressionnant que d’habitude. Elle a gagné de trois quarts de longueur – son cinquième succès avec une marge calculée en fractions – mais on ne pouvait pas lui en demander plus. C’est à l’issue d’une course très tactique que Winx a placé sa pointe de vitesse, pincée deux fois par la cravache de Hugh Bowman, pour ajuster le valeureux Happy Clapper. Elle a parcouru les derniers 400m en 22’’40 et les derniers 600m en 34’’06. Sur un terrain jugé souple, on ne peut pas aller plus vite. La preuve avec les sprinters des Galaxy Stakes (Gr1) : In Her Time (Time Thief) a parcouru les derniers 600m en 34’’95. Dans une course virtuelle, Winx l’aurait devancée de plus de cinq longueurs…

 

Prochain rendez-vous à Randwick. Le prochain record à décrocher pour Winx est celui de Black Caviar (Bel Esprit) et de ses vingt-cinq succès consécutifs. Le rendez-vous est fixé pour les Queen Elizabeth Stakes, dans trois semaines, sur les 2.000m de Royal Randwick. Chris Waller a expliqué : « C’est la course plus importante de Sydney et on ne peut pas faire l’impasse, sauf si l’on décide de faire une campagne en Europe. Je n’en ai pas encore discuté avec ses propriétaires. »

 

L’Europe, peut-être… La décision relative à une campagne européenne, qui était prévue dans les jours suivant les George Ryder, sera fort probablement décalée. L’entraîneur a ajouté : « Nous n’avons jamais caché les plans de carrière de Winx. Après les Queen Elizabeth II, on discutera avec les propriétaires en rebattant toutes les cartes sur la table et après avoir jugé la condition de la jument. Si jamais elle fait le déplacement en Europe, ce sera pour une ou, peut-être, deux courses. »