Bertrand Meheut et Cyril Linette nommés Président du Conseil d’Administration et Directeur Général du PMU

Institution / Ventes / 12.04.2018

Bertrand Meheut et Cyril Linette nommés Président du Conseil d’Administration et Directeur Général du PMU

France Galop et LeTrot, les deux maisons-mères des courses hippiques en France et membres principaux du GIE PMU, viennent d’annoncer la nomination de Bertrand Meheut et Cyril Linette aux postes respectifs de Président du Conseil d’Administration et Directeur Général du PMU. Ces deux candidatures ont été présentées par les sociétés de courses à leurs ministères de tutelle (Agriculture et Alimentation, Action et comptes publics) qui les ont agréées.

Cette double nomination a été proposée à l’Assemblée Générale du PMU du 12 avril, tout comme une modification des statuts visant à faire évoluer la gouvernance actuelle.

Le GIE PMU est aujourd’hui statutairement dirigé par un Président-Directeur-Général et un Directeur Général Délégué.

Les Présidents de France Galop et du Trot ont voulu mieux différencier ces deux fonctions. Le Président est en charge de valider la stratégie, les grands projets, contrôler l’exécution du plan d’entreprise et évaluer la performance de la Direction Générale. C’est au Directeur Général que revient la pleine responsabilité opérationnelle du PMU. Ce changement des statuts prendra effet une fois que le décret 97-456 sera modifié et qu’ils seront approuvés par l’Etat. Selon les ministères de tutelle, cette procédure sera conclue d’ici à la fin du mois de juin.

À l’issue d’une année 2017 marquée par une légère reprise des paris hippiques, l’objectif fixé à cette nouvelle direction est d’accélérer la relance de l’activité et de la marque sur le coeur de métier du PMU à travers la conquête de nouveaux clients, l’innovation produits et services, la consolidation de son réseau physique et le développement international de la prise de paris sur les courses françaises.

Bertrand Meheut est âgé de 66 ans. Il a accompli une remarquable carrière dans l’industrie où il a assuré différentes fonctions comme celle de Directeur Général de la filiale allemande de Rhône-Poulenc avant d’en devenir Directeur Général Europe. A l’issue de la création d’Aventis, il est nommé Président Directeur Général d’Aventis CropScience. C’est en 2002 qu’il accède à la Présidence du Directoire du Groupe Canal+, fonction qu’il occupe avec succès jusque fin 2015. Il a par ailleurs mené des mandats d’administrateur chez Accor dont il préside le Comité d’Audit, Edenred, Pierre et Vacances, SFR et Aquarelle.com Group. Dans ces fonctions, il a développé une expérience approfondie du fonctionnement des Conseils d’administration et de la mise en place de gouvernances appropriées. Bertrand Meheut dispose enfin d’une bonne connaissance du secteur des courses hippiques pour avoir accompagné France Galop et LeTrot depuis 2016 notamment dans la restructuration de leur pôle Media, lequel inclut la chaîne de télévision Equidia.

Cyril Linette, 47 ans, est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille. Il a d’abord exercé une carrière de journaliste, à Radio-France Outremer, Eurosport, puis chez Canal + où il a notamment été Directeur du Pôle Sports. Il y a développé des qualités de manageur à la tête d’un ensemble de 300 collaborateurs dans les métiers du marketing, de l’acquisition de droits, de la production et de l’édition de contenus en développant des offres numériques innovantes. En 2015 il devient directeur général du Groupe L’Equipe et lance un vaste plan de transformation : construction d’un média global web / télé / papier, mise en place de nouvelles stratégies de monétisation (développement de l’abonnement numérique et réintégration de la régie publicitaire), nouvelle organisation plus concentrée et plus efficace. Il parvient à redresser le Groupe tant au niveau de ses principaux critères de performance que de son résultat financier. Il est élu administrateur de Presstalis par la Coopérative des Quotidiens et prend part aux discussions avec les pouvoirs publics sur le sauvetage en urgence de la société de distribution de la presse. Orienté produit et très impliqué opérationnellement, Cyril Linette a démontré à plusieurs reprises sa capacité à développer et transformer des secteurs en recherche de croissance.

Edouard de Rothschild, Président de France Galop a déclaré : « Je suis ravi d’accueillir à la direction du PMU deux talents tels que Bertrand Meheut et Cyril Linette. Bertrand Meheut a réussi à la tête de grandes entreprises dans des secteurs industriels très variés et je suis sûr qu’il saura mettre toute son expérience au service du PMU et de l’Institution des Courses. Cyril Linette qui aura les rênes opérationnelles de l’entreprise a quant à lui su démontrer sa capacité à innover, à inventer, à apporter de la rupture dans des univers qui font l’objet de profondes transformations. Plus que jamais, il était important que les sociétés de courses puissent s’appuyer sur des hommes ayant démontré leur capacité à développer des entreprises dans des secteurs très concurrentiels et en pleine mutation. Ils pourront tous deux compter sur des équipes extrêmement engagées et je tiens à remercier Alain Respandy-Bernard d’avoir su si bien mobiliser les forces vives du PMU au cours des trois dernières

années. »

Dominique de Bellaigue, Président du Trot, a déclaré : « La nomination de Messieurs Meheut et Linette marque une nouvelle étape dans la vie du PMU qui est l’outil commercial des sociétés de courses au service du financement d’une filière riche de quelques 70.000 emplois en France. Elle s’accompagne d’une évolution de la gouvernance qui confiera au Président la responsabilité de fixer les grandes orientations stratégiques et de les partager avec l’ensemble des parties prenantes (sociétés de courses et l’Etat en particulier) et au Directeur Général le pilotage de l’entreprise. Je suis convaincu que cette nouvelle gouvernance permettra au PMU de gagner en efficacité opérationnelle. Je salue également l’action de Monsieur Resplandy-Bernard au cours de son mandat au PMU et le professionnalisme avec lequel il a assuré l’intérim de la Présidence depuis plusieurs mois. »