Cracksman et Cloth of Stars, le duel du Ganay

Courses / 27.04.2018

Cracksman et Cloth of Stars, le duel du Ganay

Dimanche, le Prix Ganay - Prix de l’Inauguration de ParisLongchamp (Gr1) rassemble sept candidatures, dont Cloth of Stars (Sea the Stars), tenant du titre et deuxième d’Enable (Nathaniel) dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), et Cracksman (Frankel), impressionnant gagnant des Qipco Champion Stakes (Gr1). Ce dernier n’a pas couru depuis Ascot.

Cloth of Stars après Meydan. Cloth of Stars a couru à deux reprises en 2018 : deuxième du Prix Darshaan (A) pour sa rentrée, il a ensuite conclu troisième de la Longines Dubai Sheema Classic (Gr1), où tout s’est déroulé comme dans un cauchemar, de l’agitation dans les stalles de Hawkbill (Kitten’s Joy) à une course sans train où il a beaucoup tiré. Une mauvaise expérience à oublier. Rencontrée à Chantilly, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Cloth of Stars a besoin de prendre du moral. Il a très bien récupéré de son voyage à Dubaï. Il est difficile d’être totalement confiant avant le coup : il faut voir comment il va courir et il y a un cheval comme Cracksman face à lui. Nous espérons que tout se passera bien en course. »

Cracksman, pas à 100 %. Cracksman fait une grande rentrée. Il a impressionné lors de son galop public sur le Rowley Mile à l’occasion du premier jour du Craven Meeting, mais il ne sera pas à 100 % ce dimanche. Les pluies assez importantes annoncées pour toute la journée de dimanche seront un plus pour ce représentant d’Anthony Oppenheimer. Son entraîneur, John Gosden, a dit : « Je suis très content du cheval. Il va progresser sur cette sortie car ce sera sa première course de l’année mais nous ne pourrions pas être plus contents de lui à ce stade. Il a passé un bon hiver. Il a fait froid mais il a pu sortir et s’entraîner, et tout va bien. Nous sommes très contents de lui. (…) Il arrive sur cette course en étant à 80 %. Je ne veux pas avoir mes chevaux à 100 % pour leur rentrée. Il a très bien travaillé [lors de son galop sur le Rowley Mile, ndlr]. Je pense qu’il était important de lui donner un galop sur un hippodrome car il devient un peu fainéant à la maison. »