Le mot de la fin - Nakayama Grand Jump

International / 15.04.2018

Le mot de la fin - Nakayama Grand Jump

Samedi, Nakayama accueillait le mythique Nakayama Grand Jump (steeple-chase, 4.150m). Cette course d’obstacle a surtout un intérêt exotique pour nos yeux européens, avec son départ dans les stalles, son parcours tournant, ses obstacles amusants et son rythme effréné. L’édition 2018 restera dans l’histoire. Oju Chosan (Stay Gold) est devenu le premier cheval à remporter le Nakayama Grand Jump trois années de suite. Il s’est imposé très facilement, laissant à distance Up to Date (Kurofune), gagnant de ce Nakayama Grand Jump en 2015.

Le Nakayama Grand Jump propose une allocation totale de 952.420 € environ, dont environ 500.660 € au gagnant. Oju Chosan a désormais 3.524.590 € sur son compte en banque. Aucun sauteur en activité n’est aussi riche que lui. En remontant au début des années 2000 et au passage à l’euro, Mid Dancer (Midyan) avait remporté 2.579.280 € (3.365.930 € avec les primes). Il est difficile d’établir des comparaisons avec les chevaux ayant couru avant l’euro, les taux de change étant capricieux.

Le circuit obstacle de la Japan Racing Association n’est traditionnellement pas celui des stars des courses : il a même plus valeur de seconde chance pour les chevaux n’ayant pas montré des moyens dans les courses de plat et il leur évite de passer dans le circuit NRA. Mais Oju Chosan est devenu une star grâce à ses performances sur les petits fences locaux. La preuve : il est le premier cheval d’obstacle du Japon à avoir sa peluche dans le Turfy Shop !

Pour voir la course : https://youtu.be/6BZtmDOG7tU