INGLIS AUSTRALIAN EASTER YEARLING - Une boutique sale… avec 61 produits de Snitzel !

Courses - International / 07.04.2018

INGLIS AUSTRALIAN EASTER YEARLING - Une boutique sale… avec 61 produits de Snitzel !

INGLIS AUSTRALIAN EASTER YEARLING

Une boutique sale… avec 61 produits de Snitzel !

Inglis Australian Easter Yearling Sale est la vente de tradition du calendrier australien, une boutique sale bien différente de Magic Millions. En Australie, on est en automne, alors que l’autre grande vente tombe en janvier, c’est-à-dire en juillet selon le calendrier « nordiste ». À partir de lundi, dans le nouveau complexe de Riverside Stables, les propriétaires et les entraîneurs seront en quête de produits pas forcement vites et précoces comme ceux que l’on trouve à Gold Coast. La différence est très importante au niveau du prix moyen. L’année dernière chez Inglis, il a atteint 354.935 AUS$ (221.000 €), alors qu’en janvier, Magic Millions a affiché 225.678 AUS$ (141.000 €). Le médian chez Inglis est supérieur à 200.000 AUS$ depuis 2015, et l’année dernière s’est fixé à 260.000 AUS$.

Le Champion Sire et les autres. C’est une grande vente, le chiffre d’affaires de 2017 est de 109 millions de dollars australiens — et la demande en yearlings haut de gamme en Australie possède encore des marges de progression. Il faudra avoir des acheteurs bien motivés pour tous les bons sujets proposés par le catalogue. Le Champion Sire Snitzel (Redoute’s Choice) est représenté par 61 yearlings. Les éleveurs ont payé en 2015 pour la saillie de Snitzel 88.000 AUS$, un prix qui a doublé l’année dernière. La valeur des saillies de Snitzel pour les poulains proposés par le catalogue Inglis est de 5.368.000 AUS$ (3.362.580 €). En janvier, les 34 Snitzel vendus par Magic Millions ont affiché un prix moyen de 478.382 AUS$.

Et 31 produits de gagnantes de Gr1. Snitzel est l’étalon que tout le monde cherche, mais pas le seul… Les dix étalons les plus représentés dans les catalogues sont responsables de 291 yearlings sur 534, et la valeur du prix de saillie payé par les produits de ce top ten est de 27,7 millions de AUS$. I Am Invincible (Invincible Spirit), qui avait battu d’un nez Snitzel dans le classement des étalons chez Magic Millions, a 41 sujets dans le catalogue, et Fastnet Rock (Danehill) 39. Les yearlings ont des pères, mais aussi des mères. Parmi celles des yearlings d’Inglis Easter, 31 sont gagnantes de Gr1.

Deep Impact, Tapit et Frankel… Ce qui est rare est cher… Trois grands étalons de l’hémisphère nord ont des yearlings en vente. Il s’agit du japonais Deep Impact (Sunday Silence) qui a deux pouliches, dont une issue de la lauréate de Gr1 Alverta (Flying Spur), de l’américain Tapit (Pulpit) qui a deux mâles et une femelle, alors que Frankel (Galileo) a deux poulains, dont un issu d’Aqua Bella (Oasis Dream), une fille de la championne française Aquarelliste (Danehill).

Les Aga Khan du Sud. Arrowfield Stud est le leader chez les consignors avec 51 sujets. C’est sous cette griffe que seront proposées des pouliches Aga Khan. Les origines ne passent pas inaperçues : Snitzel et Azmiyna (Galileo), une demi-sœur de Azamour (Night Shift) ; Animal Kingdom (Leroidesanimaux) et Vadaiyma (Dansili) ; Dundeel (High Chaparral) et Darvaza (Smart Strike) qui est une demi-sœur de la mère du crack Almanzor (Wootton Bassett) ; Redoute’s Choice (Danehill) et la placée de Gr2 Mandistana (Azamour).