LE SPORT PAR LE TEMPS -  De ParisLongchamp à Churchill Downs

Courses - International / 01.05.2018

LE SPORT PAR LE TEMPS - De ParisLongchamp à Churchill Downs

Commençons par un petit détour par ParisLongchamp avant de prendre l’avion pour le Kentucky… Cracksman (Frankel) s’est imposé de quatre longueurs dans le Prix Ganay (Gr1), dans le temps de 2’09’’44, soit quasiment le même temps que celui réalisé par Vision d’État (Chichicastenango) en 2009, en bon terrain également. Le poulain d’Anthony Oppenheimer est le grand gagnant de ce Gr1 à double titre : il n’a pas eu besoin de puiser dans ses réserves et a donc eu une course de rentrée parfaite. Frankie Dettori a pu se caler derrière le leader de Cloth of Stars (Sea the Stars) qui a imprimé un train régulier, mais pas fou, à la course. Cracksman n’a donc pas eu besoin de se mettre dans le rouge pour rester dans son sillage. Si le temps brut est assez loin du record de Planteur (Danehill Dancer) de 2’07’’29 en 2011, les phases d’accélération sont en revanche excellentes : Cracksman a parcouru les derniers 600m en 33’’84 et les derniers 400m en 21’’75. Planteur avait réalisé 34’’48 et 23’’35 sur les mêmes intervalles, mais dans une course où le leader était allé beaucoup plus vite.

Kentucky Derby : l’événement de l’année, voire plus ! Malgré les Guinées de Newmarket, c’est bien vers Churchill Downs que les regards des Européens seront braqués le week-end prochain. La 144e édition du Kentucky Derby, première épreuve de la Triple couronne, promet d’être l’événement de l’année, voire plus ! Le record de la course appartient toujours à Secretariat, en 1’59’’40, en 1973. Seuls trois vainqueurs ont bouclé le parcours de 2.000m dirt en 2 minutes ou moins. Outre Secretariat, Monarchos (Maria’s Mon) avait réalisé 1’59’’91 en 2001, et Northern Dancer (Nearctic) avait arrêté le chrono à 2 minutes pile en 1964.

Cette année, l’édition est passionnante par la qualité des partants mais aussi par leur profil atypique. Les deux favoris sont deux fils de Scat Daddy, mais qui ont chacun un talon d’Achille.

O’Brien si près de son rêve. Mendelssohn pourrait devenir le premier cheval entraîné en Europe à s’imposer dans cette course mythique que son entraîneur, Aidan O’Brien, rêve de gagner. D’ailleurs, Ryan Moore a préféré Churchill Downs à Newmarket, conscient qu’il aurait d’autres occasions de gagner les Guinées, alors que celle de remporter le Kentucky Derby ne se représentera peut-être jamais… Le talon d’Achille du poulain, c’est le fait qu’il n’a encore jamais couru sur le dirt américain, assez différent de celui de Meydan, où il a gagné son ticket pour la grande épreuve. Il a remporté l’UAE Derby (Gr2) de dix-huit longueurs et demie, en 1’55’’19, ce qui constitue le record de l’hippodrome. Ces données flatteuses ne doivent pas occulter le fait que lors de cette soirée, le dirt avantageait considérablement les chevaux qui sont allés tête et corde. Mendelssohn s’est vu attribué un speed figure Beyer de 106, et une valeur Timeform US de 128. Mais les handicapeurs américains ont mis beaucoup de temps à établir cette valeur, car ils manquent de données sur les courses de Dubaï.

Les favoris du Kentucky Derby

Justify Gr1 Santa Anita Derby 1’49’’73 107 132
Mendelssohn Gr2 UAE Derby 1’55’’19 106 128
Audible Gr1 Florida Derby 1’49’’48 99 122
Bolt d’Oro Gr2 San Felipe St. 1’42’’71 101 123
Magnum Moon Gr1 Arkansas Derby 1’49’’86 98 116
Vino Rosso Gr2 Wood Memorial 1’49’’79 98 121
Good Magic Gr2 Blue Grass St. 1’50’’18 95 122


La malédiction Apollo.
Parmi les courses préparatoires permettant de se qualifier pour la belle par un système de points, trois peuvent se détacher par le nombre de gagnants qu’elles ont fournis : le Santa Anita Derby, le Florida Derby et l’Arkansas Derby. Les lauréats des six dernières années sont issus de l’une de ces trois courses. Justify, l’autre favori, a remporté le Santa Anita Derby en 1’49’’73. Il est invaincu en trois sorties, mais n’a pas couru à 2ans. Or, depuis Apollo, en 1882, aucun cheval ayant débuté à 3ans n’a réussi à s’imposer… C’est son talon d’Achille !

Dans l’ombre des favoris. En embuscade se trouve Audible (Into Mischief), lauréate de deux courses préparatoires, dont le Florida Derby, en 1’49’’48. Il compte quatre victoires en cinq sorties, affiche un speed figure de 99 et une valeur Timeform US de 122. Les deux derniers gagnants du Kentucky Derby avaient remporté le Florida Derby. C’est l’opposant principal aux deux favoris.

Bolt d’Oro (Medaglia d’Oro), gagnant des San Felipe Stakes, a couru à six reprises et a gagné deux Grs1 à 2ans. Il a couru contre les meilleurs et peut se prévaloir d’un speed figure de 101 et d’un rating Timeform US de 123. Ce poulain aguerri pourrait créer la surprise en cas de défaillance des favoris.

Magnum Moon (Malibu Moon), le lauréat de l’Arkansas Derby, est invaincu en quatre sorties… Mais comme Justify, il n’a pas couru à 2ans. Vino Rosso (Curlin) et Good Magic (Curlin) ont aussi des arguments à faire valoir.