Gustav Klimt le meilleur de l'escadron Ballydoyle - Nelson sur le chemin du Derby

Courses - International / 14.04.2018

Gustav Klimt le meilleur de l'escadron Ballydoyle - Nelson sur le chemin du Derby

Gustav Klimt le meilleur de l'escadron Ballydoyle

Nelson sur le chemin du Derby

 Aidan O’Brien a eu deux bonnes nouvelles et une mauvaise ce samedi à Leopardstown. On commence avec la mauvaise : parmi ses pouliches de deuxième niveau, il y a peu de chances de trouver la nouvelle Winter (Galileo). Les bonnes nouvelles sont le retour gagnant de Gustav Klimt (Galileo) dans les 2.000 Guineas Trial (L) et le succès de Nelson (Frankel) qui a progressé, dans les Ballysax Stakes (Gr3). On attend d’ailleurs toujours le retour de leur compagnon d’entraînement Saxon Warrior (Deep Impact) et l’entraîneur a dit au sujet du gagnant du Racing Post Trophy (Gr1) : « Il ira directement sur les 2.000 Guinées, sauf changements. Il est en train de venir, il a encore beaucoup de travail à faire, mais il progresse à l’entraînement. Saxon Warrior est un grand cheval, très puissant. »

Le fantôme d’U S Navy Flag. Ryan Moore a été obligé de sortir sa cravache, mais Gustav Klimt a finalement dominé le trial sur 1.400m. Encore un peu rouillé après 273 jours d’absence, le pensionnaire d’Aidan O’Brien est venu chercher Imaging (Oasis Dream) qui paraît lancé vers le succès au poteau des 200 derniers mètres. Gustav Klimt a franchement pris l’avantage et il s’est imposé de presque deux longueurs en rendant un kilo et demi à son adversaire qui avait déjà couru et gagné. Son succès a clairement impressionné les bookmakers et sa cote pour le classique de Newmarket a fondu, de 7 à 4/1, alors que celle du champion des 2ans U S Navy Flag (War Front) est montée en flèche de 8 jusqu’à 25 chez quelques bookies… Le double lauréat de Gr1 n’a même pas réussi à doubler le leader Kenya (Galileo).

Gustav Klilmt malgré le terrain. Aidan O’Brien a expliqué : « Le terrain n’est pas idéal pour Gustav Klimt, mais on voulait lui donner une course après une longue absence et Ryan Moore a été très impressionné par l’accélération que le poulain a produite dans le lourd. C’est un vrai cheval de bon terrain. Les 2.000 Guinées sont l’objectif si tout se passe bien. U S Navy a détesté le terrain, mais il avait lui aussi besoin d’une course. Il va progresser beaucoup d’ici Newmarket. »

Massarra, un achat très sage. La mère de Gustav Klimt, Massarra (Danehill), avait 10ans quand Coolmore l’a achetée, pleine de Galileo, pour 600.000 Gns à Tattersalls en 2009. Son produit de cette année-là, la pouliche Nayarra (Cape Cross) a ensuite gagné le Gran Criterium (Gr1) pour son éleveur le Prince Faisal. Depuis son arrivée chez Coolmore, elle a toujours rencontré Galileo et avant Gustav Klimt, elle a donné le placé de Gr1 Mars et les gagnantes black types Cuff et Wonderfully. Cette dernière a été achetée 1.800.000 $ par Ballylinch Stud à Keeneland. Massarra est issue de la lauréate du Prix de Diane Rafha (Kris) et elle donc demi-sœur de Invincible Spirit (Green Desert) et propre sœur de Kodiac. Massarra a une pouliche des 2ans et une yearling.

Nelson, meilleur nageur. Le terrain a fait la différence dans les Ballysax Stakes (Gr3), la première étape de la route qui mène au Derby pour les 3ans de Ballydoyle. On attendait beaucoup de The Pentagon (Galileo), mais le poulain confié à Ryan Moore n’a pas fait un pas dans le lourd et il a terminé à plus de huit longueurs de ses compagnons d’entraînement, Nelson et Delano Roosevelt (Galileo). Leader à un train assez modéré, Nelson a répondu à la longue attaque de Delano Roosevelt et il a franchi le poteau avec une demi-longueur d’avance. La cote de Nelson dans le Derby a baissé de 33 à 14/1, alors que celle de The Pentagon a grimpé de 8 à 14/1. Aidan O’Brien a déclaré : « Il fallait qu’un des trois fasse le train et Nelson était le plus apte. Il aime le terrain et il a bien gagné, mais tous les trois ont tracé un parcours correct. Ils vont beaucoup progresser, surtout The Pentagon qui n’aime pas du tout ce type de terrain. »

Un demi-frère d’US Army Ranger. Nelson, qui avait remporté les Champions Juvenile Stakes (Gr3), est un demi-frère d’US Army Ranger (Galileo) deuxième du Derby, et de trois autres black types. La mère Moonstone (Dalakhani) a gagné les Irish Oaks. Elle est une demi-sœur de Cerulean Sky (Darshaan) qui avait remporté le Prix Saint-Alary sous la férule de Robert Collet. Moonstone a un yearling par Galileo.

Who’s Steph trouve son Groupe. Les Aidanettes ont déçu dans les 1.000 Guineas Trial (Gr3). C’est l’outsider Who’s Step (Zoffany) qui s’est imposée presque de bout en bout et avec courage face à Yulong Gold Fairy (Mount Nelson), alors que la meilleure du quatuor de Ballydoyle, I Can Fly (Fastnet Rock) a dû se contenter de la troisième place. La gagnante, qui avait ouvert son palmarès à 2ans, n’a pas d’engagements classiques. Son entraîneur Ger Lyons a dit : « Le terrain lourd a fait la différence, en bon terrain elle n’aurait même pas couru. Je ne suis pas un grand voyageur, on va lui trouver quelques bonnes courses ici. »

La neuvième gagnante de Group pour Zoffany. Who’s Steph, achetée 40.000 € à Tattersalls Ireland, est la neuvième gagnante de Groupe issue de Zoffany (Dansili). Sa mère Llew Law (Verglas) est une demi-sœur du rapide Hototo (Sleeping Indian), placé de Gr3. La souche remonte à Hippodamia (Hail to Reason) qui avait gagné le Critérium des Pouliches (Gr1) en 1973. Llew Law a un 2ans par Rock of Gibraltar (Danehill) et un yearling par No Nay Never (Scat Daddy).