MILDMAY NOVICES’ CHASE (GR1) - Le "FR" Terrefort ajoute un deuxième Gr1 à son palmarès grandissant

Courses / 13.04.2018

MILDMAY NOVICES’ CHASE (GR1) - Le "FR" Terrefort ajoute un deuxième Gr1 à son palmarès grandissant

AINTREE (GB), VENDREDI

 

MILDMAY NOVICES’ CHASE (GR1)

Le "FR" Terrefort ajoute un deuxième Gr1 à son palmarès grandissant

Terrefort (Martaline) a gagné avec autorité le deuxième Gr1 de sa carrière à l’occasion du Mildmay Novices’ Chase. Depuis son achat par Simon Munir et Isaac Souede et son arrivée en Angleterre, l’élève de Francis Montauban n’a jamais déçu, s’imposant trois fois en quatre sorties, notamment dans le Scilly Isles Novices’ Chase (Gr1). Sa seule "défaite" a eu lieu à Cheltenham lorsqu’il a fini deuxième du JLT Novices’ Chase (Gr1). Nous ne pouvons donc rien reprocher à Terrefort, qui n’a laissé aucune chance à ses rivaux à la fin. Positionné en cinquième position par Daryl Jacob, durant le premier tour, il a gagné deux rangs pour aborder le dernier tour. Entre les deux derniers fences, il a rejoint Ms Parfois (Mahler), qui venait de prendre l’avantage. Puis, sitôt l’ultime obstacle passé, Terrefort s’est assuré le meilleur pour l’emporter nettement. Ms Parfois a conclu deuxième devant Elegant Escape (Dubai Destination), déjà troisième du RSA Chase (Gr1) à Cheltenham. Courageux, l’AQPS Black Corton (Laverock) a fait un bel effort dans le tournant final pour accrocher finalement la quatrième place.

Toujours Nicky Henderson ! Vainqueur de trois des quatre Groupes 1 lors de la première journée du Grand National Festival, Nicky Henderson a frappé une nouvelle fois avec son protégé Terrefort. L’entraîneur de Seven Barrows a déclaré : « Terrefort n’a que 5ans et c’est la première fois que nous le courions sur 5.000m. Il a eu un début de carrière chargé, courant beaucoup en France, avant d’arriver à Noël à l’écurie. J’étais déjà surpris par la façon avec laquelle il s’était imposé à Huntingdon, alors imaginez si je le suis après deux succès de Gr1 ! Il ne montre absolument rien à la maison. Aujourd’hui, nous voulions voir s’il tenait la distance. Manifestement, il la tient, surtout vu l’état du terrain. Je ne sais pas ce que nous allons faire avec lui ensuite. C’est un cheval d’hiver et il n’est pas question de le reprendre trop tôt. Le handicapeur ne lui laissera pas beaucoup de chances la saison prochaine. Mais nous avons tout un été pour rêver avec lui. »

Un début de carrière chez Guillaume Macaire. C’est chez Guillaume Macaire que Terrefort a démarré sa carrière. Placé à de nombreuses reprises, il a obtenu ses deux seules victoires françaises à Clairefontaine. Puis il a été vendu après sa troisième place dans le Prix Triquerville (L) à Auteuil. Son ex-propriétaire, Francis Montauban, a décroché deux de ses quatre Grs1 en tant qu’éleveur grâce à lui. Durant l’hiver, il nous avait parlé de Terrefort entre autres, à l’occasion d’une longue interview que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien : http://jourdegalop.com/2018/02/grande-interview-francis-montauban-chevaux-ont-transforme-vie/

Et encore Montaigu ! Après son jumelé dans le Doom Bar Anniversary 4YO Juvenile Hurdle (Gr1) avec We Have a Dream (Martaline) et Gumball (No Risk at All), le Haras de Montaigu a encore frappé grâce à Terrefort, fils de Martaline.

Un fils de Vie de Reine. Élevé par Francis Montauban, Terrefort est né pour sauter. C’est un fils de Martaline, étalon au Haras de Montaigu, et de Vie de Reine (Mansonnien), gagnante d’un Prix Edmond Barrachin (Gr3) et placée dans les Prix Fleuret et Jean Stern (Gr2). Elle s’est aussi classée troisième d’un Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Au haras, Vie de Reine a donné le bon Vino Griego (Kahyasi), gagnant de Listeds sur le steeple outre-Manche, mais aussi Taruma (Martaline), vainqueur d’un Prix Wild Monarch (L), Las Ventas (Poliglote), deuxième d’un Prix Sagan (L, à l’époque) et d’un Prix d’Iéna (L), ou encore Grandissime (Saint des Saints), troisième d’un Prix Stanley (L). Vie de Reine est aussi la deuxième mère de Chic Name, deuxième d’un Future Champions Finale Juvenile Hurdle (Gr1). Il s’agit de la famille de Deep Care, gagnant du Prix Hardatit (L).