OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Almond Eye et Christophe Lemaire annihilent l’opposition

International / 08.04.2018

OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Almond Eye et Christophe Lemaire annihilent l’opposition

HANSHIN (JP), DIMANCHE

 

Bouche bée ! L’impression laissée par Almond Eye (Lord Kanaloa) dans l'Oka Sho - 1.000 Guinées (Gr1) est formidable. La pouliche, pilotée par Christophe Lemaire, a tracé une ligne droite hors du commun pour s’imposer d’une longueur trois quarts, passant de l’arrière-garde à la première place en quelques foulées en signant le nouveau record de l’épreuve : 1’33’’10. Ces derniers 600m ont été parcourus en 33’’20.

Almond Eye a fait passer ses adversaires pour des pouliches moyennes, alors que la deuxième, Lucky Lilac (Orfèvre), se présentait invaincue en quatre sorties, dont les Hanshin Juvenile Fillies’ (Gr1) à 2ans. Lucky Lilac, partie de la stalle 1, a patienté dans le groupe de tête dans une course menée tambour battant. Elle a pris la tête à mi-ligne droite mais, à 200m, n’a rien pu faire contre la flèche arrivée en pleine piste. Lucky Lilac est deuxième, une demi-longueur devant Lily Noble (Rulership).

Une première victoire dans les 1.000 Guinées pour Christophe Lemaire. En 2017, Christophe Lemaire avait remporté trois des six classiques japonais : Oaks avec Soul Stirring (Frankel), Derby avec Rey de Oro (King Kamehameha) et Shuka Sho avec Deirdre (Harbinger). Almond Eye lui offre un premier succès dans les 1.000 Guinées. Le jockey a déclaré : « Son accélération et sa vitesse dans la ligne droite ont été incroyables. C’était génial ! Sa foulée n’a fait que s’allonger et je devais juste la garder en ligne. L’allongement de la distance ne devrait pas être un problème pour cette pouliche talentueuse, qui a les moyens de remporter la Triple couronne. »

Pour voir la course : https://youtu.be/9bcaSDNCTuo

Le premier gagnant de Gr1 de Lord Kanaloa. Almond Eye appartient à la première génération de Lord Kanaloa (King Kamehameha), le champion sprinteur japonais. Cela n’est donc pas gage de tenue. Mais on retrouve un peu de tenue du côté de sa mère, Fusaichi Pandora (Sunday Silence). Elle a remporté la Queen Elizabeth II Cup (Gr1 local, à l’époque) et s’est classée deuxième des Oaks japonaises (Gr1 local à l’époque). La troisième mère, Sex Appeal (Buckpasser), a donné El Gran Senor, gagnant du Derby d’Irlande, des 2.000 Guinées et des Dewhurst Stakes (Grs1), Try Mmy Best, champion à 2ans et lauréat des Dewhurst Stakes (Gr1). Il s’agit de la souche de Domedriver.