OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Sous le signe d’Orfèvre

International / 06.04.2018

OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1) - Sous le signe d’Orfèvre

HANSHIN (JP), DIMANCHE

 

OKA SHO - 1.000 GUINÉES (GR1)

Sous le signe d’Orfèvre

Ce dimanche 8, le Japon accueille son premier classique de la saison : le Oka Sho - 1.000 Guinées (Gr1). Les pouliches sont dix-huit au départ, avec une grande attraction : Lucky Lilac (Orfèvre). Meilleure pouliche de 2ans au Japon en 2017, gagnante des Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), Lucky Lilac est invaincue en quatre sorties. Pour sa rentrée, elle a démoli l’opposition dans le Tulip Sho (Gr2). Lucky Lilac doit confirmer ce dimanche qu’elle est la meilleure 3ans du Japon, voire qu’elle est leader de l’ensemble de la génération des 3ans. C’est bien possible, d’autant que le meilleur mâle, Danon Premium (Deep Impact), doit faire l’impasse sur les 2.000 Guinées en raison d’un léger problème au pied. Lucky Lilac a tout d’une grande et son entourage peut rêver du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe avec elle. Mais ce ne sera pas une formalité ce dimanche, surtout avec l’as dans les boîtes.

 

Christophe Lemaire avec Almond Eye. Christophe Lemaire a une bonne chance avec Almond Eye (Lord Kanaloa). Elle est issue de la première production de son père, le champion sprinter Lord Kanaloa (King Kamehameha), et lui avait offert un premier succès de Stakes en enlevant le Shinzan Kinen (Gr3). Almond Eye avait fait un truc ce jour-là, traçant une ligne droite impressionnante sans être sollicitée.

 

La ligne du Hochi Hai Fillies’ Revue. On retrouve la ligne du Hochi Hai Fillies’ Revue (Gr2 - 1.400m) dans ces Guinées, avec notamment les trois premières : Liberty Heights (King Kamehameha et Dubawi Heights), Encore Plus (Deep Impact) et Last Gold (Stay Gold), propre sœur d’Orfèvre et dernier produit de leur mère, Oriental Art (Mejiro McQueen). Les trois pouliches ont fini quasiment dans la même foulée dans le Gr2 et se tiennent de près. Une pouliche comme Lucky Lilac leur est en théorie supérieure. Lily Noble (Rulership), deuxième du Hanshin Juvenile Fillies et troisième du Tulip Sho, peut aussi monter sur le podium. Enfin, il sera intéressant de voir dans ce lot Primo Scene (Deep Impact). Elle est née dans la pourpre : c’est une fille de la championne australienne Mosheen (Fastnet Rock). Primo Scene n’a pas été revue depuis sa victoire, en janvier, dans les Fairy Stakes (Gr3). Elle s’imposait dans un bon style, mais devra avoir franchi encore un palier pour s’imposer ce dimanche.

Départ de la course à 8 h 40, heure française. La course sera en replay sur le site Internet et la chaîne YouTube de la Japan Racing Association.

 

Soul Stirring de retour

Samedi, à Hanshin, l’attraction de la réunion sera la rentrée de Soul Stirring (Frankel), qui retrouve Christophe Lemaire dans les Hanshin Himba Stakes (Gr2). La fille de Stacelita (Monsun) n’a pas été revue depuis sa septième place dans la Japan Cup, en association avec Longines (Gr1). Dans cette épreuve, elle retrouvera une vieille rivale : Lys Gracieux (Heart’s Cry), la fille de Liliside (American Post), qui a effectué une rentrée gagnante en février dans le Tokyo Shimbun Hai (Gr3).