PRIX DU PONT-NEUF (L) - La loi de Deemster

Courses / 29.04.2018

PRIX DU PONT-NEUF (L) - La loi de Deemster

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

Les deemsters sont des juges sur l’île de Man, qui ont notamment la responsabilité de promulguer les lois. Et ce dimanche à ParisLonchamp, pour sa rentrée, c’est Deemster (Invincible Spirit) qui a fait la loi dans l’épreuve d’ouverture, le Prix du Pont-Neuf (L). Il était le moins expérimenté des trois premiers et le seul à n’avoir jamais couru à ce niveau.  D’ailleurs, le verdict est plus clair que l’écart à l’arrivée ne pourrait le suggérer, car sur le papier, le pensionnaire d’André Fabre ne s’impose que d’une courte tête.

Une bonne rentrée. Dans une course animée par Princesschope (Panis), le futur lauréat a galopé en épaisseur en troisième position. Cadencé de bonne heure par Mickaël Barzalona, Deemster est venu en pleine piste se porter à la hauteur d'A Quiet Man (Literato) qui a fait illusion pour la victoire. À la lutte, énergiquement soutenu par son jockey, Deemster est venu arracher la victoire. A Quiet Man est proche deuxième. Princesschope se classe troisième à trois longueurs. Lisa-Jane Graffard, qui a reçu le trophée des mains d’Anne Hidalgo pour la compte de Godolphin, nous a confié : « Il fait une très bonne rentrée, nous sommes ravis. Pour l’instant, rien n’a été décidé pour la suite de son programme. Nous allons dans un premier temps voir comment il récupère de cette course. À la fin de l’année dernière, il avait couru de manière un peu rapprochée sur la P.S.F, car il n’avait pas trop de courses à sa disposition si nous voulions éviter le terrain lourd. Aujourd’hui, il a fait le minimum, mais ce n’est pas une mauvaise chose. C’est un beau cheval, qui a été bien élevé. » Après de sages débuts, le 30 octobre dernier, Deemster a décroché une première victoire quatorze jours plus tard en finissant très vite sur la piste fibrée de Chantilly.

A Quiet Man est proche de sa Listed. Un rien séparait les deux premiers et Fabrice Chappet, l’entraîneur du deuxième, nous a confié : « A Quiet Man court très bien et est battu au balancier. Il a été monté à sa main par son jockey, c'est un cheval qui a une bonne vitesse de base. C'est plutôt satisfaisant. En dernier lieu, dans le Prix Djebel, ce n'était pas les mêmes. C'est une bonne ligne. Nous allons réfléchir à son programme et nous devrions le revoir dans cette catégorie-là. » Le poulain restait sur une sixième place dans le Prix Djebel (Gr3), en terrain lourd à Deauville. À 2ans, il s’était classé troisième du Prix La Rochette (Gr3).

Princesschope vers le Cléopâtre. Cédric Boutin, l’entraîneur de la troisième, nous a dit : « Princesschope court très bien aujourd'hui contre les mâles. Elle est battue par des chevaux qui valent sans doute mieux qu'elle. Mais elle confirme ses deux dernières sorties. C'est une pouliche qui a du rythme, mais je pense que ce sera tout de même compliqué pour elle de gagner sa Listed cette année. Nous allons désormais la travailler sur plus long le matin. Ainsi, elle pourrait éventuellement participer au Prix Cléopâtre (Gr3), le 21 mai. » La pouliche courait pour la dixième fois depuis le début de la saison. Deuxième du Prix La Camargo (L), elle restait sur une troisième place dans le Prix Vanteaux (Gr3).

Une famille qui est depuis trois générations aux Monceaux. Deemster a été élevé par l’écurie des Monceaux qui a récemment donné son sixième gagnant de Gr1, Sistercharlie (Myboycharlie). Deemster est le 197e black type d’Invincible Spirit (Green Desert) et le premier issu d’une mère par Grand Slam (Gone West). L’écurie des Monceaux a connu une belle réussite avec l’étalon de l’Irish National Stud, grâce aux lauréats de Gr1 Charm Spirit et National Defense. Deemster a été acquis pour 320.000 € en août 2016, à Arqana. Le bon avait été signé par Richard Brown. C’est un sans-faute pour Tribune (Grand Slam), la mère, dont les deux produits vus en piste sont désormais black types. Le premier, Buthela (Acclamation), s’est notamment classé deuxième du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Tribune, également élevée par l’écurie des Monceaux, était elle-même une bonne jument de course. Elle avait notamment remporté le Prix Ronde de Nuit (L) en bon terrain, avant d’échouer au niveau supérieur. Tanguista (War Chant), la deuxième mère, s’était classée troisième du Prix La Sorellina (L), avant de donner deux black types, dont Baileys Showgirl (Sepoy), troisième des Prix du Calvados et de la Rochette (Grs3). Cette famille est arrivée aux Monceaux avec Tango Queen (Kingmambo), la troisième mère de Deemster, qui fut acquise pour 150.000 $ à Keeneland en 2003.

 

 

 

Danzig

 

 

Green Desert

 

 

 

 

Foreign Courier

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

 

Kris

 

 

Rafha

 

 

 

 

Eljazzi

DEEMSTER (M3)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Grand Slam

 

 

 

 

Bright Candles

 

Tribune

 

 

 

 

 

War Chant

 

 

Tanguista

 

 

 

 

Tango Queen

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 39’’15

1.000m à 600m : 23’’96

600m à 400m : 12’’12

400m à 200m : 11’’19

200m à l’arrivée : 11’’57

Temps total : 1’37’’99