PRIX F.B.A. - AYMERI DE MAULÉON (L) -  Red Line à la manière des forts

Courses / 28.04.2018

PRIX F.B.A. - AYMERI DE MAULÉON (L) - Red Line à la manière des forts

PRIX F.B.A. - AYMERI DE MAULÉON (L)

Red Line à la manière des forts

Red Line (Sageburg) n’a pas tremblé dans le Prix F.B.A. - Aymeri de Mauléon (L). La représentante et élève de Jean-Pierre Dubois s’est imposée de bout en bout dans cette Listed. Elle a accéléré dans le dernier tournant et a mis ses adversaires dans le rouge à l’entrée de la ligne droite. Red Line s’impose d’une longueur un quart devant Misva (Evasive) qui a bien conclu en pleine piste pour prendre une tête à Yayajonh (Muhaymin), lequel a dû se décaler de la corde pour trouver le passage.

La Poule d’Essai, pas impossible… Red Line était passée à une encolure de sa victoire black type lorsqu’elle avait été battue d’une encolure par De Bruyne Horse (Showcasing) dans le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). Pouliche ultra-régulière, elle a de la classe et elle le montre ce samedi. Joint par téléphone, son entraîneur Antoine de Watrigant nous a dit : « Aujourd’hui, le terrain était léger. J’avais dit à son jockey Olivier Peslier de ne pas dormir dans ces conditions, même s’il fallait avancer tôt. Ce sont des courses qu’il faut gagner ! Les ordres étaient de se placer dans le sillage de L’Or et l’Argent (Stormy River), mais son jockey l’a reprise. Red Line a été relâchée devant. On a tendance à croire que c’est une pouliche de terrain lourd, car elle est par Sageburg, mais l’autre jour à Bordeaux, je pense qu’elle n’était pas à l’aise sur cette piste pénible. Elle a la qualité pour gagner un Groupe. Je voulais courir le Prix des Réservoirs avec elle l’an dernier, mais elle s’était mis un coup et nous l’avions envoyée au pré. »

La suite du programme est à définir. Red Line est engagée dans l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Selon sa récupération, il n’est pas impossible qu’elle tente sa chance : « Nous allons voir comment elle revient de cette course. La Poule d’Essai est très proche, mais c’est une possibilité. Si ce Gr1 est vraiment trop rapproché, nous essaierons de lui trouver une course de Groupe pour femelles. Elle peut faire 1.600m, même 1.400m, courir en ligne droite… Tout est ouvert. »

La famille de Lope de Vega. Red Line porte la casaque de son éleveur, Jean-Pierre-Joseph Dubois. Elle est issue de Sageburg (Johannesburg), étalon à Garryrichard Stud, et de Red Love (Gone West). Cette dernière a gagné deux courses, dont la première au mois d’octobre de ses 2ans. Sous la férule de Jean-Claude Rouget, elle a ensuite tenté sa chance de manière infructueuse dans une Listed l’année suivante. Red Love a déjà produit un vainqueur, Red Love Moon (Monsun), titulaire de deux succès, en plat et en obstacle. La mère a une yearling, propre sœur de Red Line. La quatrième mère est gagnante de Listed outre-Atlantique. Elle a été vendue à Haruya Yoshida pour 550.000 $, à Keeneland, en 2002. Elle a produit deux black types au Japon. La cinquième mère, Lady Sharp (Sharpman) est la mère de huit vainqueurs dont Lady Blessington (Baillamont), gagnante de Gr2 et Gr3. Lady Sharp est aussi la troisième mère de Lope de Vega (Shamardal).

Hennessy

Johannesburg

Myth

Sageburg

Linamix

Sage et Jolie

Saganeca

RED LINE (F3)

Mr Prospector

Gone West

Secrettame

Red Love

A. P. Indy

Red Happy

Red Cat