PRIX FLEURET (GR3) - Whetstone au-dessus de la mêlée

Courses / 01.04.2018

PRIX FLEURET (GR3) - Whetstone au-dessus de la mêlée

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Ne cherchez pas plus loin la future lauréate du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, 20/05) ! Bien sûr, nous parlons d’une pouliche d’obstacle. Bien sûr, il peut tout arriver le matin, comme l’après-midi, pendant la course. Mais Whetstone (Saint des Saints) n’habite pas au même étage que ses contemporains. Pour son essai sur 4.400m, elle a décroché l’un de ses succès les plus impressionnants dans le Prix Fleuret (Gr3). Elle s’est ainsi offert une troisième victoire de Groupe après celles obtenues dans les Prix Bournosienne et Duc d’Anjou (Grs3). L’opposition était largement dans ses cordes et elle devait seulement rester debout pour gagner. Ce qu’elle a fait. Mais elle fait désormais peur à beaucoup de monde et, pour le moment, aucun adversaire sérieux pour Whetstone n’a pointé le bout de ses sabots.

Impériale ! Partie parmi les derniers comme elle en a l’habitude, la pouliche de Magalen Bryant a bien sauté. Il faut dire que l’allure imprimée par Elegant Star (Kapgarde) a été extrêmement sélective. Cette dernière a rapidement compté une quinzaine de longueurs d’avance. Pour passer le gros open-ditch, Whetstone a gagné du terrain sur ses rivaux, poursuivant son effort le long de la corde. Si bien qu’elle a abordé le tournant final en tête. Entre les deux derniers obstacles, son jockey, Bertrand Lestrade, a jeté un œil à droite et à gauche et, sur le plat, il a ouvert les mains. Whetstone s’est alors détachée irrésistiblement pour l’emporter de six longueurs sans avoir vu la couleur de la cravache. Représentant de Magalen Bryant, David Powell nous a déclaré : « Aujourd’hui, elle était un peu plus froide, mais elle a prouvé que nous pouvions la monter comme nous le voulions. Bertrand [Lestrade, ndlr] l’a mise en off, peut-être même un peu trop. Mais elle progresse au niveau de son comportement. » Il est vrai que Whetstone était auparavant dure à arrêter une fois lancée. Mais au fil de ses sorties, elle s’amende, comme ses frères, et devient plus froide. Nous pourrions revoir Whetstone dans le Prix Jean Stern (Gr2, 28/04), à moins que son entraîneur, Guillaume Macaire, ne décide de faire l’impasse sur cette épreuve.

Éclat Collonges confirme l’estime placée en lui. L’AQPS Éclat Collonges (Anzillero) n’en était qu’à sa troisième sortie publique et n’avait pas encore gagné. Mais pour ses débuts dans les Groupes, il s’est très bien comporté en se classant troisième derrière la régulière Joie du Net (Network), laquelle fait toutes ses courses. Entraîneur d’Éclat Collonges, Patrice Quinton nous a dit : « Éclat Collonges va être un super cheval sur les gros parcours. C'était seulement sa deuxième course en steeple et j'ai même cru qu'il allait être deuxième à un moment! En plus, son jockey n'a pas été dur avec lui. Il confirme le bien que je pense de lui. » Il faudra revoir Ébène du Breuil (Al Namix), tombée au gros open-ditch alors qu’elle allait bien.

Pedigree : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/04/Whetstone.pdf

La sœur de So French et Device. Élevée par la famille Gabeur, Whetstone est une fille de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de Westonne (Mansonnien). Cette dernière était aussi entraînée par Guillaume Macaire, pour lequel elle a remporté le Prix Fleuret (Gr3). Whetstone est son quatrième produit. Elle a déjà donné So French (Poliglote), gagnant du Grand Steeple-Chase de Paris, du Prix Maurice Gillois (Grs1), du Prix Murat (Gr2) et d’un Prix Finot (L), et Device (Poliglote), vainqueur de treize de ses dix-sept sorties, dont neuf Groupes. Device avait débuté dans le Prix Wild Monarch (L), concluant deuxième. So French et Device durent mais ont montré de la précocité. Ça devrait être le cas de Whetstone. Westonne a également donné un 5ans (West Kap XX) par Kapgarde, une 3ans par Kapgarde (Makewish) et une 2ans par Kapgarde (Want of a Nail). La deuxième mère, Fassonwest (Dom Pasquini), était aussi entraînée par Guillaume Macaire et a remporté deux courses en trois sorties, en obstacle. Elle a bien produit, donnant Nagging (Nikos), gagnant du Prix Roger de Minvielle (L), tout comme son propre frère Westos (Nikos), ainsi que Off by Heart (Kapgarde), gagnant des Prix La Périchole et Edmond Barrachin (Grs3).

   Green Dancer
  Cadoudal 
   Come to Sea
 Saint des Saints  
   Pharly
  Chamisène 
   Tuneria
WHETSTONE (F4)   
   Tip Moss
  Mansonnien 
   Association
 Westonne  
   Dom Pasquini
  Fassonwest 
   Feuille d’Automne