PRIX INGRE (Gr3) - Guillaume Macaire affûte ses armes avant le Grand Steeple

Courses / 28.04.2018

PRIX INGRE (Gr3) - Guillaume Macaire affûte ses armes avant le Grand Steeple

PRIX INGRE (Gr3)

Guillaume Macaire affûte ses armes avant le Grand Steeple

Guillaume Macaire a connu des déceptions ce printemps avec ses chevaux de Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1, 20/05). Le double gagnant de la grande épreuve, So French (Poliglote) et le vainqueur du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3), Saint Goustan Blue (Blue Brésil) ne seront pas revus ce printemps à cause d’ennuis de santé. Le professionnel royannais a donc fait appel à sa jeune garde de 5ans pour le Grand Steeple et il l’a testée dans le Prix Ingré (Gr3). Verdict ? Un jumelé avec la victoire pour Edward d’Argent (Martaline) devant On the Go (Kamsin), et la quatrième place pour Punch Nantais (Puit d’Or). Trois chevaux que Guillaume Macaire courra dans le Grand Steeple. Edward d’Argent a toujours été un cheval pour cette épreuve, posé, réagissant au bouton, quand on lui demande et sautant à la perfection. On the Go est aussi très doué comme il l’avait prouvé pour enlever le Prix Maurice Gillois (Gr1). Punch Nantais visera plutôt les places, mais sera avantagé par les 6.000m du Grand Steeple. Quant au champion Milord Thomas (Kapgarde), il a terminé troisième, en ayant été très prudent.

Edward d’Argent, avec de la marge. À l’image d’On the Go, Edward d’Argent découvrait le rail-ditch. Il l’a sauté à la perfection, gagnant du terrain sur ses rivaux. De troisième, il est passé en tête. Sur le plat, il s’est lancé à l’attaque d’On the Go et Milord Thomas pour les dominer facilement. Il rendait deux kilos à On the Go et était à poids égal avec Milord Thomas. Le représentant de Simon Munir et Isaac Souede a progressé et ce n’est peut-être pas fini. On the Go a donc conclu deuxième, un bon classement compte tenu de sa faute au moyen open-ditch et Punch Nantais, quatrième. Leur entraîneur Guillaume Macaire nous a dit : « Aujourd’hui, nous faisions un essai, mais un essai étayé. Dans le Gillois, cela s’est joué à peu de chose entre Edward d’Argent et On the Go. L’ordre aurait pu être inversé. Punch Nantais a très bien couru. Ils ont gagné leur ticket pour le Grand Steeple. On the Go a dû aller à Strasbourg pour faire sa rentrée, car je n’avais pas de courses à Auteuil… Il fallait donc que je coure le cheval et il n’avait que quinze jours avant ce Prix Ingré. C’est court, mais ça nous a permis de le remettre dans le moule. Il a fait beaucoup de box, quasiment un mois. Il fallait donc qu’il ait une course avant ce Gr3. Edward et lui ont beaucoup de tenue et ils ont chacun leur style. Punch Nantais est en dessous, mais les allocations sont bonnes à prendre. Il y aura 6.000m à parcourir et ce n’est pas la même course. Edward est efficace, il peut venir finir. Certes, il a été battu dans le Gillois, mais son jockey nous avait dit que, s’il avait monté le cheval pour lui, il aurait pu l’emporter. C’est un bon cheval qui a du fond»

Un Milord un peu prudent. Après sa bonne deuxième place dans le Prix Murat (Gr2) et en retrouvant des conditions de poids avantageuses, nous nous disions que Milord Thomas pouvait peut-être renouer avec la victoire. Mais il a fait une sérieuse hésitation au rail-ditch, puis une faute au moyen open-ditch. Son entraîneur Dominique Bressou nous a déclaré : « Le rail-ditch lui coûte cher, surtout que cela arrive au moment où la course se décante vraiment. Il n’est pas venu dans la bonne foulée et il a dû perdre deux ou trois longueurs. Ce qu’il a perdu en face, il n’arrive pas à le refaire. Il était bien aujourd’hui et était monté en condition par rapport à sa course de rentrée. Ce n’est pas une faute qu’il a faite, mais cela m’inquiète un peu, car ce sont des courses que l’on aime bien gagner. Mais nous verrons dans un mois»

www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2018/04/EDWARDdARGENT2.pdf

Le meilleur élément de sa famille. Élevé par la famille Geissenhoffer, Edward d’Argent est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Roquine (Roi de Rome), non placée en cinq courses en plat. Il est le premier et seul partant de sa mère, et donc le premier gagnant de celle-ci. Yves et Françoise Geissenhoffer, dont les deux poulinières se trouvent au haras de Saint-Fray, à côté du Mans, nous avaient expliqué : « Roquine est sortie en compétition de dressage, après avoir été réformée des courses. Seulement, son ancien propriétaire nous avait caché qu’elle avait eu un accident et elle a un problème à la hanche qui la gêne pour les piaffés. Nous nous en sommes rendu compte alors qu’elle préparait le niveau St George… [un niveau déjà très avancé dans la discipline, ndlr] Roquine est une jument avec un très grand modèle et son entourage aurait dû être plus patient avec elle, elle devait être tardive. Nous avions d’abord voulu la croiser avec des étalons de plat, puis un ami nous a dit que nous devrions peut-être essayer avec un étalon d’obstacle, et Edward d’Argent est né… C’est une belle histoire. »

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

EDWARD D’ARGENT (H5)

Time for a Change

Roi de Rome

Rêve de Reine

Roquine

Rabdan

Rabquine

Ramequine