PRIX MAGUELONNE - Espoir Royal trouve sa course

Courses / 22.04.2018

PRIX MAGUELONNE - Espoir Royal trouve sa course

PRIX MAGUELONNE

Espoir Royal trouve sa course

Décevant depuis ses débuts en compétition, Espoir Royal (Martaline) a enfin ouvert son palmarès à l’issue du Prix Maguelonne. Bien parti, il a galopé derrière l’animateur, Valcroix (Lord du Sud). Il a escaladé le bull-finch au premier passage et il a fait une faute à la rivière du huit. À l’entrée de la ligne droite, Grace du Brizais (Kapgarde) qui avait pris le relais de Valcroix à la rivière des tribunes, semblait avoir la course à sa merci. Mais sur le plat, à la lutte, Espoir Royal est revenu l’emporter dans les derniers mètres, au courage. Son entraîneur, Marcel Rolland, nous a dit : « Il n’avait pas son parcours aujourd’hui, car il sera mieux sur 4.400m. C’est un excellent sauteur et ce parcours ne le dérangera pas, bien au contraire. Ses dernières sorties nous avaient déçus, alors que le matin, il travaillait bien. C’est donc un succès qui nous fait plaisir. Nous allons monter les étages. » Le poulain de Frédéric Bianco a devancé Grace du Brizais, Irnova Has (Turgeon) qui est venue aux avant-postes après la rivière du huit et Every Béré (Hurricane Cat). Le favori Valcroix a fait une faute à la rivière des tribunes, piquant du nez. Puis il a été arrêté après la rivière du huit, victime d’un problème physique.

Un fils de Ma Royale. Élevé par Marie-Laure Besnouin, Espoir Royal est un fils de Martaline et de la championne Ma Royale (Garde Royale) qui, sous l’entraînement de Marcel Rolland, avait gagné le Prix Ingré (Gr3) et s’était classée deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et du Prix Alain du Breil (Gr1). Au haras, Ma Royale a produit Ulyssia Royale (Poliglote), lauréate du Prix James Hennessy (L), Viviane Royale (Poliglote), gagnante du Prix Bournosienne (Gr3), et Discret et Royal (Poliglote), troisième du Prix Philippe Ménager (L). Espoir Royal est le neveu de Tanais du Chenet (Poliglote), gagnante des Prix Cambacérès (Gr1) et Orcada (Gr3), Saint du Chenet (Poliglote), vainqueur du Prix Ferdinand Dufaure, du Grand Prix d’Automne (Grs1) et du Prix Carmarthen (Gr3), Orthence (Épervier Bleu), deuxième du Prix Wild Monarch (L), Jocelin (Épervier Bleu), deuxième du Grand Steeple-Chase de Deauville (L), Iris Royal (Garde Royale), lauréat de Gr2 sur les fences d’Ascot et de Galant Moss (Tip Moss), troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

ESPOIR ROYAL (H4)

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Ma Royale

Le Nain Jaune

Tchela

Chailly