Les raisons du transfert des courses de Marseille-Borély à Marseille-Vivaux

Courses - Institution / Ventes / 12.04.2018

Les raisons du transfert des courses de Marseille-Borély à Marseille-Vivaux

Jeudi, la réunion en semi-nocturne prévue à Marseille-Borély (gazon) a été transférée à Marseille Pont-de-Vivaux (P.S.F.). France Galop a expliqué concernant ce transfert : « En raison des précipitations exceptionnelles (près de 100 mm de pluie depuis 36 heures) et des prévisions pour les heures à venir, les dirigeants de la Société des courses de Marseille ont pris la décision de transférer les sept courses plates [de Marseille-Borély, ndlr] sur l'hippodrome de Marseille-Vivaux (piste P.S.F.). Cette décision exceptionnelle a été prise après une visite effectuée sur la piste ce matin à 10 h en présence d'un représentant de France Galop et après consultation des deux associations d'entraîneurs. En outre, il n'était pas possible de prévoir le déplacement de ces courses à court terme sur une autre réunion premium régionale. » Sur le site de France Galop, il est par ailleurs précisé : « Cent millimètres d'eau sont tombés sur Borély et le terrain, quoique souple, ne boit plus l'eau, ce qui rend la piste impraticable car dangereuse. »

Les distances des parcours ont donc été modifiées de cette manière : 950m P.S.F. au lieu de 950m, 1.500m P.S.F. au lieu de 1.550m, 2.000m P.S.F. au lieu de 2.000m et 2.600m P.S.F. au lieu de 2.450m.