EN ROUTE POUR LE KENTUCKY DERBY - Magnum Moon, Justify et la malédiction d’Apollo…

International / 16.04.2018

EN ROUTE POUR LE KENTUCKY DERBY - Magnum Moon, Justify et la malédiction d’Apollo…

 

Par Franco Raimondi

Le nom d’Apollo dans les courses américaines est synonyme de malédiction. C’est le dernier cheval à avoir gagné le Kentucky Derby sans avoir couru à 2ans… Et c’était en 1882 ! Ce fameux Apollo (Lever), qui avait remporté 23 autres courses en 54 sorties, était hongre. Cette année, deux poulains essaieront de vaincre cette malédiction. Justify (Scat Daddy), favori après son succès dans le Santa Anita Derby (Gr1), a effectué ses débuts le 18 février, alors que Magnum Moon (Malibu Moon), qui avait découvert la compétition un mois auparavant à Gulfstream Park, a gagné sa place à Churchill Downs ce samedi à Oaklawn Park, suite à sa démonstration dans l’Arkansas Derby (Gr1).

Un quatrième Pletcher. Magnum Moon est un pensionnaire de Todd Pletcher, qui a trois autres poulains déjà assurés d’une place dans le Kentucky Derby, et il avait déjà impressionné les parieurs américains avant l’Arkansas Derby. Dimanche 7 avril, à la fin du dernier tour du Future Wager, l’ante-post betting américain, il affichait une cote de 8,9/1. Il était alors le quatrième cheval le plus joué et ses supporters l’avaient choisi avec moins de repères. Magnum Moon avait dominé les Rebel Stakes (Gr2), une course préparatoires, alors que Justify, Mendelssohn (Scat Daddy) et Audible (Into Mischief) avaient remporté une course à 100 points pour le classement de la Road to the Kentucky Derby.

Le chemin d'American Pharoah. Ceux qui ont placé leur argent un peu à l’aveuglette sur Magnum Moon ne regrettent pas leur investissement après avoir vu le poulain se promener ce samedi sur le dirt d’Oaklawn Park, assez similaire à celui de Churchill Downs. Il faut noter que le crack American Pharoah (Pioneerof the Nile) avait remporté ce trial avant de faire carton plein dans la Triple couronne. Cinq des quatorze derniers lauréats de l'Arkansas Derby, qui était considéré comme un Derby mineur, ont ensuite gagné une épreuve de la Triple couronne.

Il a terminé fort. Magnum Moon a dominé la course depuis le départ. Il a dû forcer pour prendre la tête, mais ensuite, il a réglé l’allure avec Quip (Distorted Humor) à sa hanche. Luis Saez a gardé le meilleur pour la fin et Magnum Moon est parti en solitaire à 400m du poteau. Il a terminé son effort en toute quiétude, avec quatre longueurs d’avance. Il a un peu penché sur sa droite pour finir mais malgré ce petit défaut, il a parcouru les derniers 200m en 11’’99. Les chevaux qui terminent leur parcours sur le dirt américain en moins de 12’’ sur un furlong sont des champions…

Quip se qualifie pour Rodolphe Brisset. Todd Pletcher est revenu sur le comportement de Magnum Moon : « Il a pris peur et j’ai pensé un instant qu’il voulait sauter les traces laissées par les boîtes sur la piste. À part cela, il a fini avec beaucoup de ressources et a battu des bons chevaux. » Les bons sont Quip, qui sera le premier partant de l’entraîneur français Rodolphe Brisset dans le Kentucky Derby si ses propriétaires donnent leur feu vert, et Solomini (Curlin), qui a glané les points nécessaires à sa qualification.

My Boy Jack dans la dernière foulée. Un autre poulain a pris les points necessaires dans les Lexington Stakes (Gr3), la dernière épreuve de la Road to the Kentucky Derby. Il s’agit de My Boy Jack (Creative Cause), qui a dû se battre jusqu’au bout pour devancer Telekinesis (Ghostzapper). Avec les 20 points de cette course, le pensionnaire de Keith Desormeaux s’est assuré le ticket pour Churchill Downs, qui aurait été douteux en cas de deuxième place. L’entraîneur avait quand même annoncé avant la course : « S’il n’est pas suffisamment bon pour gagner les Lexington, cela ne vaudra même pas la peine de courir le Kentucky Derby. »

Comme prévu il y a quelques semaines, il fallait 40 points pour gagner une place dans les boîtes à Churchill Downs. La Road to the Kentucky Derby qualifie dix-neuf sujets plus Gronkowski (Lonhro) qui est passé par l'European Road. Le vingtième du classement, et donc le premier des exclus, était Firenze Fire (Poseidon’s Warrior), mais il a finalement une place garantie en raison de la blessure de Runaway Ghost (Ghostzapper), seizième au classement. D’ici trois semaines, il peut se produire beaucoup de changements. Mais une chose est certaine : ce sera une édition marquée par les défis de l’impossible. Justify et Magnum Moon doivent effacer la malédiction d'Apollo alors que Mendelssohn (Scat Daddy) est confronté à une tâche encore plus difficile : donner à l’Europe un premier succès dans le Kentucky Derby.

Le classement pour la qualification au Kentucky Derby

ChevalPèreEntraîneurPoints
Magnum MoonMalibu MoonTodd Pletcher150
Good MagicCurlinChad Brown134
AudibleInto MischiefTodd Pletcher110
Noble IndyTake Charge IndyTodd Pletcher110
Vino RossoCurlinTodd Pletcher107
Bolt d'OroMedaglia d'OroMick Ruis104
EnticedMedaglia d'OroKiaran McLaughlin103
JustifyScat DaddyBob Baffert100
MendelssohnScat DaddyAidan O'Brien100
QuipDistorted HumorRodolphe Brisset90
FlameawayScat DaddyMark Casse70
BravazoAwesome AgainWayne Lukas54
SolominiCurlinBob Baffert54
My Boy JackCreative CauseKeith Asmussen52
Promises FulfilledShacklefordDale Romans52
Runaway GhostGhostzapperTodd Pletcher50
Free Drop BillyUnion RagsDale Romans44
Lone SailorMajestic WarriorTom Amoss42
HofburgTapitBill Mott40
Firenze FirePoseidon's WarriorJason Servis39
GronkowskiLonhroJeremy Noseda50 *
* qualifié en Europe