BREEZE UP OSARUS : un nouveau record et des indicateurs en hausse

Institution / Ventes / 25.04.2018

BREEZE UP OSARUS : un nouveau record et des indicateurs en hausse

BREEZE UP OSARUS, MERCREDI. Le précédent top price record de la breeze up Osarus, établi à 77.000 € en 2017, a été battu à deux reprises ce mercredi. Tout d’abord par le lot 40, une fille de Dark Angel (Acclamation) présentée par Yann Creff. C’est Frédéric Rossi qui l’a achetée 90.000 € pour le compte de Gérard Laboureau. Elle faisait l’objet d’une wild card. Peu après, cette somme a encore une fois été dépassée, par le lot 78, une fille de Planteur (Danehill Dancer). Présentée par le haras du Saubouas, elle a atteint 105.000 €. Saubouas Bloodstock a signé le bon pour une association dont fera partie l’écurie Vivaldi. Elle sera entraînée par Christophe Ferland.

Les indicateurs de cette vente sont en progression, notamment le taux de vendus. Avec les amiables, il atteint 60 %, contre 58 % l’année dernière. Le nombre de chevaux présentés était plus important mais la moyenne passe de 18.156 € à plus de 23.000 €. Logiquement, le chiffre d’affaires progresse lui aussi, en passant de 645.000 € à un peu plus d’un million d’euros.

Emmanuel Viaud, le directeur général de l’agence Osarus, nous a expliqué : « Cette vente fait partie des rares breeze up dont les indicateurs sont à la hausse. C’est mieux que l’année dernière. Nous sommes dans notre catégorie de chevaux. La baisse du médian, de 14.000 € à 13.000 €, atteste de la sélectivité du marché, qui n’est pas propre à cette vente. La clientèle française connaît des difficultés et nous avons prospecté à l’étranger, notamment en Irlande et en Grande-Bretagne. Les achats étrangers ont pesé. Parmi les entraîneurs français, il faut saluer l’arrivée de Philippe Decouz et le retour de Jean-Claude Rouget. Ils ont acheté lors de cette vente, tout comme George Baker, Philippe Sogorb, Martiel Delaplace, Yann Barberot, Frédéric Rossi, Christophe Ferland, Thomas Fourcy, François Montfort, Christian Scandella, Simone Brogi, Benjamin Legros, Gay Kelleway, Nicolas Clément et Sandrine Gavilan. Le public a apprécié l’organisation. Tout s’est déroulé de manière fluide. »

Présentés Vendus % Vendus Prix médian (évol.) Prix moyen (évol.) Total (amiables incluses)
2018 81 49 60.49 % 13.000 € (- 7,14 %) 23.585 € (+ 29,9 %) 1.039.800 €
2017 62 36 58.06 % 14.000 € 18.156 € 645.000 €

DEUX BONS SUJETS POUR GÉRARD LABOUREAU

#40      F         Dark Angel & Shazana, par Manduro      90.000 €

            Acheteur : Frédéric Rossi

            Vendeur : Écurie Yann Creff

            Éleveur : Haras de Beauvoir

Le haras de Beauvoir fait confiance depuis longtemps au très en vue Dark Angel (Acclamation). C’est dans cette structure qu’est née cette pouliche qui a intégré la vente après l’impression du catalogue. Elle est passée une première fois en vente au mois d’octobre 2017 à Arqana, où elle a été achetée pour 45.000 € par Scuderia Il Fino. Elle était présentée dans cette breeze up par l’écurie Yann Creff. Frédéric Rossi est allé jusqu’à 90.000 €. Il nous a dit : « Elle est issue d’un très bon étalon qui fait la monte à 85.000 € en 2018. Sa souche est très bonne. Je l’ai achetée pour le compte de Gérard Laboureau. » Il s’agit du premier produit d’une jument inédite. La deuxième mère, Shawara (Barathea), a gagné le Prix Lieurey (L) avant de donner quatre black types dont Shareta (Sinndar), gagnante du Prix Vermeille et des Yorkshire Oaks (Grs1), mais également deuxième du Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1). Il s’agit de la famille de Shawanda (Sinndar), gagnante du Prix Vermeille et des Oaks d’Irlande (Grs1), puis mère d’Encke (Kingmambo), lauréat du St Leger (Gr1)

#74      M        Le Havre & Grenadia, par Thunder Gulch         70.000 €

            Acheteur : Christophe Ferland

            Vendeur : Haras du Saubouas

            Éleveur : Haras d’Étreham

Ce poulain présenté par le haras du Saubouas est déjà passé à Osarus, en tant que yearling, et il a été racheté pour 20.000 €. C’est un produit de Le Havre (Noverre), qui a prouvé sa capacité à produire aussi des mâles à haut niveau, comme Suédois. Il sera entraîné par Christophe Ferland qui a signé le bon à 70.000 € et a déclaré : « Je l’ai acheté pour le compte de Gérard Laboureau. C’est un poulain que je suis depuis longtemps. Il n’est pas forcément précoce. » Sa mère n’a pas encore produit de gagnant mais elle fut une bonne jument de course. En effet, sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget, Grenadia (Thunder Gulch) s’est classée deuxième du Prix Georges Trabaud (L). La deuxième mère a donné Slew the Red (Red Ransom), gagnant de la Coupe et du Prix Gontaut-Biron (Grs3)

LE FRÈRE DE SAHPRESA POUR RODOLPHE COLLET

#22      M        Rajsaman & Sorpresa, par Pleasant Tap  75.000 €

            Acheteur : Mandore Agency & Sylvain Vidal

            Vendeur : Écurie Yann Creff

            Éleveur : Haras d’Haspel

Nicolas de Watrigant a dû batailler face à George Baker pour décrocher le lot 22, un mâle présenté par Yann Creff. Après avoir signé le bon à 75.000 €, il nous a expliqué : « C’est un magnifique fils de Rajsaman. Il a été acheté pour une association entre Gérard Augustin-Normand et un nouvel investisseur, Grégory Vayre. Il a récemment eu son premier partant qui, sous l’entraînement de Simone Brogi, a été battu d’un nez à Longchamp la semaine dernière. C’est vraiment un très beau et très chic poulain qui sort du lot. Sa sœur était très bonne et il va rejoindre l’entraîneur de cette dernière, Rodolphe Collet. Si c’est un bon cheval, ce sera une très belle histoire. » L’homme de Mandore a connu une certaine réussite dans les ventes de breeze up, où il a notamment déniché Mshawish (double lauréat de Gr1 aux États-Unis) et Karar XX (deux fois sur le podium du Prix de la Forêt, Gr1). « J’aime bien les chevaux de breeze up. Les statistiques de ces ventes sont excellentes. On a beaucoup plus d’informations en les voyant s’exprimer sur la piste. Dans le cas de ce fils de Rajsaman, il fait preuve d’un bon tempérament et m’a été recommandé par Yann Creff. C’est un préparateur qui donne du temps aux chevauxSon père, qui officie au haras de Montfort et Préaux, m’a porté bonheur car j’ai acheté à l'amiable Brametot (Rajsaman), double lauréat classique et meilleur 3ans de sa génération en France. » Yann Creff nous a d’ailleurs confié : « Le cheval est arrivé chez moi en provenance du haras d’Haspel au mois de novembre et nous avons donc eu du temps pour le préparer. Il n’a cessé de progresser au travail. » Sa mère a donné cinq gagnants dont Sahpresa (Sahm), triple lauréate des Sun Chariot Stakes (Gr1) mais également des Prix du Pin et du Palais Royal (Gr3). Elle s’est également classée deuxième du Prix Rothschild (Gr1) et troisième du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques le Marois (Gr1).

THOMAS FOURCY AUSSI CHEZ LES PUR-SANG ANGLAIS

#14      M        Dabirsim & Sadira, par Samum     60.000 €

            Acheteur : Mag O’Toole

            Vendeur : Haras du  Saubouas

            Éleveur : Gestüt Eulenberger Hof

Tout le monde connaît la réussite de Thomas Fourcy avec les pur-sang arabes. Mais il ne faut pas oublier que ses pensionnaires sont aussi performants dans les meilleures courses d’AQPS et d’anglo-arabes. De même, il entraîne avec succès des sauteurs et des pur-sang anglais en plat ! L’entraîneur royannais a dû aller jusqu’à 60.000 € pour décrocher le lot 14, un fils de Dabirsim (Hat Trick) présenté par le haras du Saubouas. Il nous a expliqué : « Je n’ai pas forcément entraîné énormément de pur-sang anglais pour le plat mais l’année dernière, nous avions acheté deux sujets de 2ans à La Teste. Ils ont tous les deux gagné et décroché plusieurs places. Aujourd’hui, nous nous sommes un peu lâchés au niveau du prix d’achat. Parfois, il faut savoir le faire ! Je l’ai acheté pour un groupe d’investisseurs, je ne suis pas tout seul. Nous allons nous faire plaisir, en espérant bien le valoriser et pourquoi pas le vendre par la suite. Le cheval a réalisé un bon breeze ce matin. » Déjà nommé, Survivor (Dabirsim) a été acheté pour 40.000 € par Tina Rau à BBAG. Il a été préparé à la breeze up par Paul Basquin, au haras du Saubouas. Son père, Dabirsim, a défrayé la chronique l’an dernier avec ses 2ans et tout pousse à croire qu’il va confirmer en 2018 car il compte déjà une lauréate de Groupe avec Cœur de Beauté (Prix Imprudence, Deauville, Gr3). Le croisement de Dabirsim sur une fille de Samum (Monsun) a déjà donné deux gagnants. La mère de Survivor n’a pas couru et ce dernier est son premier produit. La deuxième mère a produit quatre gagnants dont Sakamira (Kamsin), gagnante du Premio Coolmore (L). C’est la famille de This Time (Zafeen), gagnante du Prix d'Arenberg (Gr3) et deuxième du Criterium de Maisons-Laffitte (Gr2).

PAUL WEBBER SE DIVERSIFIE VERS LE PLAT

#14      F         Linngari & Silver Pivotal, par Pivotal       45.000 €

            Acheteur : Paul Webber

            Vendeur : Écurie Prévost Baratte

            Éleveur : Sarl Plersch Breeding

Paul Webber, en compagnie d’un représentant de Tattersalls, a signé le bon à 45.000 € pour le lot 14, une pouliche présentée par l’écurie Prévost-Baratte. Il nous a déclaré : « C’est une pouliche qui aura certainement besoin de temps mais qui devrait faire une bonne 3ans. C’est en tout cas ce qu’elle nous montre et ce qu’indique son pedigree. Je vais l’entraîner chez moi, en Angleterre. J’ai 55 chevaux d’obstacle mais je souhaite aussi développer un effectif de plat. » Paul Webber est notamment l’entraîneur de Patricksnineteenth (Tote Scilly Isles Novices' Chase, Gr1) et de Hoh Express (Scilly Isles Novices' Chase, Gr1). Élevée par Plersch Breeding, c’est une fille de Silver Pivotal (Pivotal), gagnante des Michael Seely Stakes (L) et deuxième des Winter Derby Stakes (Gr3). Cette dernière a déjà donné Silver Galaxy (Galileo), gagnant du Jebel Ali Mile (Gr3). La deuxième mère est gagnante de Listed à 2ans à Newmarket. La pouliche appartient à la dernière génération française de Linngari (Indian Ridge) qui fait à présent la monte en Afrique du Sud. La pouliche fut achetée à BBAG en 2017 par Brookdale Farm pour 20.000 €, alors qu’elle était présentée par le haras du Petit Tellier.

UN KENDARGENT POUR JEAN-CLAUDE ROUGET…

#34      M        Kendargent & Verone, par Dixie Union   45.000 €

            Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de Saint Arnoult

            Éleveur : Aleyrion Bloodstock & Société d'entraînement Louis Baudron

Le bon à 45.000 € a été signé par Jean-Claude Rouget pour le lot 34, un mâle présenté par le haras de Saint Arnoult. Il avait été racheté pour 50.000 Gns en octobre 2017 à Tattersalls. Ce poulain est le frère de deux gagnants dont Venecia Style (Desert Style), gagnante du Prix La Flèche (L) et troisième du Prix Eclipse (Gr3). La deuxième mère a donné deux black types dont Flemensfirth (Alleged), lauréat du Prix Lupin et du Premio Roma (Grs1), puis remarquable père de sauteurs outre-Manche.

ET UNE KENDARGENT POUR L’ÉCURIE VIVALDI

#42      F         Kendargent & Almahroosa, par Green Tune      36.000 €

            Acheteur : Mandore Agency & Fabrice Chappet

            Vendeur : Écurie Prévost Baratte

            Éleveur : Haras de Grandcamp

Au sujet du lot 42, une femelle de Kendargent présentée par l’écurie Prévost Baratte, Nicolas de Watrigant nous a expliqué : « Je l’ai achetée avec Fabrice Chappet pour le compte de son client. C’est une belle pouliche qui est très course et qui a fait un bon breeze. Elle se déplace bien. » Didier Krainc, qui anime l’écurie Vivaldi, nous a ensuite confié : « Elle est bien faite et plaît à Fabrice Chappet. J’aime beaucoup Kendargent mais sa production est intouchable dans les ventes de yearling. Elle a été acquise par une association dont l’écurie Vivaldi fera partie. » Elle fut acquise l’an dernier à BBAG par Brookdale Farm, où elle était présentée par son éleveur, pour 38.000 €. Son père, Kendargent (Kendor), officie au haras de Colleville et il n’est plus à présenter. Sa mère est la sœur de Balin's Sword (Spectrum), troisième du Prix de la Jonchère (Gr3), et Garden City (Majorien), deuxième du Critérium de Vitesse (L).

UN MAYSON POUR PHILIPPE DECOUZ

#13      F         Mayson & Rhodagna, par Mark of Esteem         27.000 €

            Acheteur : Philippe Decouz

            Vendeur : Haras de Saint Arnoult

            Éleveur : Haras de Magouet

Philippe Decouz, après avoir signé le bon à 27.000 € pour le lot 13, présenté par le haras de Saint Arnoult,  a déclaré : « Elle paraît sérieuse et précoce. L’objectif est de la faire débuter rapidement. Je l’ai achetée pour un client français. » Déjà nommée Ocana (Mayson), cette pouliche est une fille de Mayson (Invincible Spirit). Ce jeune étalon anglais a de nombreux fans parmi les éleveurs de l’ouest de la France et il a déjà donné onze black types. Ocarina a pour père de mère Mark of Esteem (Darshaan), comme Avenir Certain XX (Poule d’Essai des Pouliches et Prix de Diane Longines, Grs1), Masked Marvel (St Leger, Gr1), Amadeus Wolf (Middle Park Stakes, Gr1) ou Treasure Beach (Derby d’Irlande et Secretariat Stakes, Grs1). La mère, Rhodagna (Mark of Esteem), a gagné cinq courses et s’est classée troisième du Premio Mario Incisa della Rocchetta (Gr3). Elle a déjà donné un gagnant, Le Scribe (Orpen), lauréat de cinq courses. La deuxième mère a produit Cornelius (Barathea), gagnant du Premio Emilio Turati mais aussi deuxième du Prix du Muguet (Grs2) et du Prix Perth (Gr3).

UNE ASSOCIATION POUR UN NOUVEAU RECORD

#78      F         Planteur & Hijaziyah, par Testa Rossa     105.000 €

            Acheteur : Saubouas Bloodstock

            Vendeur : Haras du Saubouas

            Éleveurs : Patrick Chedeville & Jean-Yves Chazal

À 105.000 € cette pouliche présentée par le haras du Saubouas a battu le record de la breeze up Osarus. Paul Basquin, l’homme du Saubouas, a aussi signé le bon et il nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour une association. Elle va aller chez Christophe Ferland. J’aime beaucoup cette pouliche et nous allons la valoriser à l’entraînement. » L’écurie Vivaldi devrait faire partie de cette association. Planteur (Danehill Dancer), son père, officie au haras de Bouquetot et il a déjà trois black types. La mère a déjà donné deux vainqueurs, dont The Racer (Meshaheer), quintuple lauréat. La deuxième mère a produit Mundybash (Diktat), gagnant du Prix de Boulogne (L), et Sister Moonshine (Piccolo), troisième du Prix du Bois (Gr3). Il s’agit de la famille de l’étalon Big John (Gift Card), lauréat des Prix de Ris-Orangis, du Chemin de Fer du Nord et Thomas Bryon (Grs3).

GEORGE BAKER S’ÉQUIPE POUR CONTINUER À COURIR EN FRANCE

#92      F         Zoffany & Make Up, par Kyllachy           48.000 €

            Acheteur : ITS Bloodstock

            Vendeur : Haras de Saint Arnoult

            Éleveur : Christopher Richard Hirst

Sébastien Le Forban a signé le bon à 48.000 € pour cette pouliche fille de Zoffany, présentée par le haras de Saint Arnoult. Il nous a confié, au côté de George Baker : « Elle a du physique et a bien breezé. J’aime beaucoup Zoffany et j’ai eu de la chance en achetant à Osarus par le passé. Elle va prendre la direction de l’Angleterre et plus précisément des boxes de George Baker. Pour lui, il est plus facile de venir courir en France que dans le nord de l’Angleterre. Dès lors, il est logique d’acheter des chevaux qui ont droit aux primes françaises. » Cette pouliche avait été achetée par Larissa Kneip pour 38.000 €, en septembre 2017, à Osarus. Sa mère a déjà donné un gagnant, London Look (Dabirsim). La deuxième mère est à l’origine d’Hoyam (Royal Applause), deuxième des Queen Mary Stakes (Gr2).

MARTIAL DELAPLACE MONTE EN GAMME

#73      M        George Vancouver & Gibraltar Bay, par Cape Cross    37.000 €

            Acheteur : Martial Delaplace

            Vendeur : Écurie Yann Creff

            Éleveur : Nick Hughes

Récemment installé en tant qu’entraîneur public, Martial Delaplace obtient de bons résultats en piste. Ce fidèle des ventes Osarus nous a confié, après avoir signé le bon à 37.000 € pour ce fils de George Vancouver, présenté par Yann Creff : « Je connais bien la famille car plusieurs produits de cette souche sont entraînés dans la région. Cette famille fait de bons chevaux de course. Je l’ai acheté pour un client, monsieur Lesguer, qui souhaite que je l’exploite en plat tout en gardant une porte ouverte vers l’obstacle. Il y a deux ans, j’ai acheté ici, pour de petites sommes, des chevaux qui ont ensuite confirmé en piste. Cazaline (Kentucky Dynamite) a remporté une Classe 2 et le Prix Nelcius (Classe 1), alors que Riquet (Silver Frost) s’est imposé dans une Classe 2. Cazaline va courir une Listed à la fin de la semaine. » La mère du poulain a déjà donné cinq gagnants dont Rooke (Pastoral Pursuits), lauréat du Vase d’Argent (L). La deuxième mère est à l’origine de deux black types sur les obstacles. Ce lot 73 avait été acquis pour 20.000 € par Mandore International Agency, en septembre 2017, à Osarus.

UNE PENNY’S PICNIC POUR YANN BARBEROT

#89      F         Penny’s Picnic & Lili St Cyr, par Rock of Gibraltar      28.000 €

            Acheteur : Yann Barberot

            Vendeur : Haras de Saint Arnoult

            Éleveurs : Zied Ben M'rad & Samy Torgeman

Yann Barberot est allé jusqu’à 28.000 € pour cette fille de Penny’s Picnic (Kheleyf), présentée par le haras de Saint Arnoult. L’étalon du haras du Hoguenet a déjà donné Mister Picnic (troisième du Prix de Cabourg, Gr3). La pouliche avait été achetée par Larissa Kneip en octobre 2017, à Deauville, pour 25.000 €. La mère a produit deux gagnants dont Lotus Garden (Dark Angel), quadruple lauréat. La deuxième mère a donné deux black types dont Snippets (Be my Guest), deuxième des Pretty Polly Stakes (Gr2).

LES TOP-LOTS
# Nom (Sexe/Origines) Prix
78 Totino Iti Here (M/Planteur & Hijaziyah) 105.000 €
Acheteur : Saubouas Bloodstock
Vendeur : Haras du Saubouas
40 Sharela (F/Dark Angel & Shazana) 90.000 €
Acheteur : Frédéric Rossi
Vendeur : Écurie Yann Creff
22 Suman (M/Rajsaman & Sorpresa) 75.000 €
Acheteur : Mandore/Vidal
Vendeur : Écurie Yann Creff
74 N. (M/Le Havre & Grenadia) 70.000 €
Acheteur : Christophe Ferland
Vendeur : Haras du Saubouas
14 Survivor (M/Dabirsim & Sadira) 60.000 €
Acheteur : Thomas Fourcy
Vendeur : Haras du Saubouas
92 N. (F/Zoffany &Make Up) 48.000 €
Acheteur : ITS Bloodstock
Vendeur : Haras de Saint Arnoult
34 Veronesi (M/Kendargent & Verone) 45.000 €
Acheteur : Jean-Claude Rouget
Vendeur : Haras de Saint Arnoult
21 N. (F/Linngari & Silver Pivotal) 45.000 €
Acheteur : Paul Webber
Vendeur : Écurie Prévost-Baratte
73 N. (M/George Vancouver & Gibraltar Bay) 37.000 €
Acheteur : Martial Delaplace
Vendeur : Écurie Yann Creff
42 N. (F/Kendargent & Almahroosa) 36.000 €
Acheteur : Mandore/Chappet
Vendeur : Écurie Prévost-Baratte
LE TOP DES VENDEURS
# Vendeurs Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Haras du Saubouas 8 35.000 € 280.000 €
2 Haras de Saint Arnoult 9 25.667 € 231.000 €
3 Écurie Yann Creff 4 36.250 € 145.000 €
4 Ecurie Prévost-Baratte 3 28.000 € 84.000 €
5 Star Bloodstock 4 11.750 € 47.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
# Acheteurs Achetés Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Saubouas Bloodstock 1 105.000 € 105.000 €
2 Frédéric Rossi 2 47.500 € 95.000 €
3 Mandore/Vidal 1 75.000 € 75.000 €
4 Christophe Ferland 1 70.000 € 70.000 €
5 Paul Webber 2 33.000 € 66.000 €