Bbag Fruhjahrs Auktion : le rêve Danedream

Institution / Ventes - International / 30.05.2018

Bbag Fruhjahrs Auktion : le rêve Danedream

La breeze up de Baden-Baden est la seule en Europe qui peut se vanter d’avoir vendu une future gagnante de l’Arc de Triomphe. C’était le 4 juin 2010, quand une pouliche nommée Danedream (Lomitas) fut achetée 9.000 € par BBA Germany. La suite de l’histoire est connue : des débuts gagnants seize jours après, à Wissembourg, cinq Grs1, dont le doublé Arc-King George, la vente à Teruya Yoshida. Bon, on sait que la foudre ne frappe pas deux fois au même endroit mais pourquoi pas ?

Une saison à deux vitesses. La vente allemande arrive tout à la fin d’une saison de breeze up à deux vitesses. Le cap de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires a été passé la semaine dernière à Goresbridge, mais ce segment du marché a affiché un recul de 3,3 %, malgré l’augmentation de l’offre qui est passée de 914 à 1.071 sujets ayant défilé sur les rings des sept breeze up majeures. On compte 768 2ans qui ont trouvé preneurs, soit 17 de plus qu’en 2017, et le prix moyen est de 65.895 €, soit - 5,6 %. Les ventes d’Arqana et d'Osarus ont affiché une augmentation du chiffre d’affaires, tout comme Doncaster où l’offre était beaucoup plus importante. Les autres ont reculé.

Un marché restreint, à l’abri des vagues. Baden-Baden, c’est un petit marché. L’année dernière, le chiffre d’affaires a atteint 311.900 € pour 28 sujets vendus, soit un prix moyen de 11.139 €. Les propriétaires peuvent y trouver des jeunes chevaux intéressants sans dépenser une fortune. Le catalogue de cette année propose 54 sujets avec une majorité de pouliches (36). Les étalons les plus répresentés sont Jukebox Jury (Montjeu), parti pour l’Irlande après cinq saisons au Gestüt Etzean, et Poseidon Adventure (Sadler’s Wells), qui ont trois sujets chacun.

La France en force. Les 2ans "FR" sont au nombre de 13 mais la France est beaucoup plus présente. Le haras de Saint-Arnoult est le vendeur le plus fort avec six sujets, tous "FR", dont un mâle par Dabirsim (Hat Trick) et une pouliche par Kendargent (Kendor). Philip Prévost Baratte propose quatre pouliches, dont on détache une Oasis Dream (Green Desert) issue d’une grande souche Niarchos et une Kendargent qui appartient à celle de Deep Impact (Sunday Silence). Le haras des Élys présente un sujet.

Cockney Rebel (Val Royal), Dabirsim, Dream Ahead (Diktat), Kamsin (Samum), Panis (Miswaki) et Reliable Man (Dalakhani), qui officient en France, seront représentés. Les breeze des 2ans auront lieu ce vendredi à 10 h 30 et la vente débutera à 15 h 00. En plus des jeunes chevaux, le catalogue propose 5 yearlings et 38 sujets, la plupart des femelles, à l’entraînement ou sortant de l’entraînement.