Derby d’Epsom : il pleut sur les chances de Saxon Warrior

Courses - International / 31.05.2018

Derby d’Epsom : il pleut sur les chances de Saxon Warrior

Douze partants, le risque d’un terrain soft et le favori, Saxon Warrior (Deep Impact), cloîtré dans la boîte numéro 1, qui a fourni depuis 1967, quand les élastiques ont été remplacés, trois gagnants : Blakeney (Herthersett), Roberto (Hail to Reason) et Oath (Fairy King). Le premier facteur, un champ assez réduit, ne pèse pas sur les chances du lauréat des 2.000 Guinées, mais les autres sont perçus comme négatifs par les parieurs. Si bien que la cote de Saxon Warrior est remontée de 4/6 (0,66/1) à égalité. D’un point de vue tactique, les risques d’un mauvais parcours sont réduits parce que les quatre autres poulains de Ballydoyle ne vont certainement pas gêner leur capitaine. Le terrain, même si Saxon Warrior a déjà gagné sur le soft, reste un vrai point d’interrogation.

Le dernier Derby sur le soft en 1983. Le dernier Derby couru sur un terrain soft l'a été en 1983. Il a été remporté par Teenoso (Youth) et Lester Piggott qui auraient dominé la course même sur le pavé, le macadam ou dans l’eau. Cette fois, les parieurs ont abandonné les chevaux avec un doute sur le terrain comme Roaring Lion (Kitten’s Joy) et Masar (New Approach), qui sont monté respectivement à 8/1 et 25/1, et ils se sont reportés sur Young Rascal (Intello), l’élève d’Élisabeth Fabre, qui est deuxième favori à 7/1, Hazapour (Shamardal) et Sevenna Star (Redoute’s Choice), le pensionnaire de John Gosden qui était douteux pendant un temps et a été déclaré après l’évolution du terrain.