DUKE OF YORK STAKES (GR2) - Harry Angel est encore le patron du sprint

Courses - International / 17.05.2018

DUKE OF YORK STAKES (GR2) - Harry Angel est encore le patron du sprint

YORK (GB), MERCREDI

Le meilleur sprinter du monde, le Godolphin Harry Angel (Dark Angel), a aisément passé son premier test dans les Duke of York Stakes (Gr2), ce mercredi sur 1.200m. Un peu chaud dans les boîtes ; comme d’habitude, le pensionnaire de Clive Cox est parti très vite. Son jockey, Adam Kirby, a dû travailler pour le garder dans le sillage de l’animateur, Sir Dancealot (Sir Prancealot), qui a fait  le train. Harry Angel a été déboîté à 400m du poteau et a fait la différence en quelques foulées pour s’imposer deux longueurs devant Brando (Pivotal), qui l’a filé sur le parcours mais n’a pas pu répondre à sa longue progression.

Royal Ascot et, pourquoi pas, The Everest. Le chrono de la course (1’10’’87) est assez ordinaire – George Bowen (Dark Angel) a été 56 centièmes plus vite dans un bon handicap – mais il faut considérer qu’Harry Angel rendait cinq livres à ses rivaux. En outre, ces derniers avaient déjà effectué leur rentrée. Le représentant de Godolphin a fourni une valeur proche de son meilleur niveau (125). Son entraîneur, Clive Cox, a expliqué : « Il était un peu frais car, suite au mauvais temps, il n’avait pas eu un vrai galop poussé. Il va progresser sur cette course et son objectif, c’est le Golden Jubilee à Royal Ascot, ensuite il ira sur la July Cup. Je ne pense pas le courir sur 1.000m. The Everest, en Australie, représente une possibilité. Mais il faudrait trouver une place au départ et cette course est encore loin. »

Quand Dark Angel était à 12.500 €... Harry Angel appartient à la sixième génération de son père Dark Angel (Acclamation), qui officiait en 2013 à 12.500 €. Aujourd’hui, son prix de saillie a atteint 85.000 €. La mère, Beatrix Potter (Cadeau Généreux), n’avait pas réussi à gagner en quinze sorties. Avant le champion, elle n’avait donné qu’un seul gagnant en trois produits. Elle fut une belle yearling (120.000 €) en 2006, lorsque son demi-frère, Xtension (Xaar), deux fois lauréat du Champions’ Mile (Gr1), n’était pas encore né. Beatrix Potter a une pouliche de 3ans par Kodiac (Danehill), achetée 160.000 Gns par Godolphin et encore inédite, et un yearling issu de la première saison de Cappella Sansevero (Showcasing).