Impitoyable

Courses / 20.05.2018

Impitoyable

Par Adeline Gombaud

Que l’obstacle est beau, mais que l’obstacle est dur ! La plus belle journée d’Auteuil nous l’a brutalement rappelé. D’abord par cette superbe lutte à l’issue des 6.000m du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). La jument Perfect Impulse (Poliglote) avait encore l’avantage à 20m du but, avant qu’On the Go (Kamsin), et « sa grosse tête de trotteur », comme l’a qualifié Guillaume Macaire, ne vienne l’ajuster sur le poteau. Trente centimètres d’écart après un tel marathon, la joie d’un clan, la sportivité de l’autre, puisqu’Arnaud Chaillé-Chaillé a été l’un des premiers à venir féliciter son voisin et rival Guillaume Macaire.

Le Grand Steeple a aussi été marqué par une triple chute dès la première difficulté : l’un des favoris, Bipolaire (Fragrant Mix), est allé à terre, emmenant avec lui son compagnon de box Roi Mage (Poliglote) et le tenant du titre, So French (Poliglote). Si les chevaux se sont relevés sans mal, Thomas Gueguen, victime d’un traumatisme crânien, est parti en ambulance vers l’hôpital Ambroise Paré. Pas de Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), pas de De Bon Cœur ** (Vision d’État)…

« Une journée de merde », a commenté François Nicolle, qui a quand même décidé de courir sa championne, montée au pied levé par Kevin Nabet. Et parce qu’en obstacle, cela se passe souvent ainsi, devinez le résultat ? De Bon Cœur s’est imposée dans un canter, remportant la victoire la plus impressionnante de sa carrière, alors qu’elle venait d’être battue par Alex de Larredya ** (Crillon) dans la dernière préparatoire. Oui, l’obstacle, c’est ça. Des hauts, très hauts. Des bas, très bas. Et lundi matin, il faudra se remettre au travail…