Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin : attache-langue

Courses - International / 24.05.2018

Le mot de la fin : attache-langue

La nouvelle est tombée via l’International Racing Bureau : à compter du 1er juin 2018, les attache-langues seront interdits dans toutes les courses allemandes. En France, ils sont autorisés, tout comme au Royaume-Uni où ils sont déclarés sur les programmes. Se pose donc la question de l’harmonisation des règles internationales : attache-langue, nombre et moments de la course où les coups de cravache sont autorisés, utilisation des nasal stripes… Et, last but not least, la médication.

Puisque le trot est à l’honneur ce week-end en Suède avec l’Elitloppet (Gr1), il faut souligner que le problème des artifices se pose encore plus dans cette discipline. Ainsi, un artifice comme le lasso est autorisé en France, mais pas en Suède : le champion français Rapide Lebel a dû par exemple s’en passer lors de son déplacement à Solvalla. En Norvège, l’utilisation de la cravache est interdite. C’est aussi le cas en trot attelé en Australie. En Suède, au trot, elle est autorisée pour solliciter légèrement son cheval, sans ramener la cravache en arrière, et les coups de cravache ou de rênes sont interdits. On peut aussi citer les hobbles, autorisés au trot aux États-Unis mais interdits en France. De quoi y perdre son latin…