Le mot de la fin - Break

International / 10.05.2018

Le mot de la fin - Break

L’Association des jockeys anglais a obtenu des autorités deux breaks dans la saison de plat, l’un en novembre, de six jours, et l’autre en mars, de cinq jours, après la fin du programme sur P.S.F. Ils souhaitent aussi que la dernière course n’ait pas lieu après 20 h 30. Dale Gibson, le directeur de l’association, a expliqué : « On craint le burn-out. Nous avons trente réunions supplémentaires cette année par rapport à l’année passée. Les jockeys galopent souvent neuf ou dix chevaux avant de partir aux courses. Puis ils ne rentrent pas chez eux avant minuit à cause des réunions nocturnes. » Cet aménagement est aussi destiné à soulager le personnel d’écurie.