LONGINES IRISH CHAMPIONS WEEKEND - Pat Keogh : « Pour nous, il est très important d’avoir des chevaux français »

Courses - International / 03.05.2018

LONGINES IRISH CHAMPIONS WEEKEND - Pat Keogh : « Pour nous, il est très important d’avoir des chevaux français »

Les 15 et 16 septembre, Leopardstown et le Curragh accueillent le Longines Irish Champions Weekend et ses six Grs1. Pat Keogh, directeur de l’hippodrome de Leopardstown, était présent à Saint-Cloud ce mardi. Il a répondu à nos questions.

Une position idéale dans le calendrier. L’Irish Champions Weekend se dispute à la mi-septembre. On ne peut guère lui "reprocher" que de se dérouler le même week-end que les Qatar Arc Trials. Ce positionnement n’est pas anodin puisqu’il se situe de facto à un moment parfait avant le week-end de l’Arc. Pat Keogh nous a expliqué : « L’Irish Champions Weekend est situé trois semaines après le meeting de York et trois semaines avant le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Nous avons pris plusieurs de nos grandes courses de l’automne et les avons rassemblées. De plus, nous aurons pour la première fois un Gr1 sur le sprint cette année puisque les Flying Five Stakes ont été promus à ce niveau. Le programme que nous proposons est donc complet, il va des sprinters aux stayers. Les allocations sont bonnes et régulièrement examinées afin de réfléchir à leur évolution. »

L’Irish Champions Weekend propose deux Grs1 le samedi à Leopardstown avec les Qipco Irish Champion Stakes et les Coolmore Fastnet Rock Matron Stakes (Grs1). Le Curragh accueillera quatre Grs1 le dimanche : les Flying Five Stakes, l’Irish St Leger, les Moyglare Stud Stakes et les Goffs Vincent O’Brien National Stakes. Les premiers engagements ont lieu le 30 mai pour les Irish Champion Stakes et l’Irish Saint Leger.

Attirer les Français. L'Irlande, la France et l'Angleterre possèdent tous leurs grands meetings d’automne et tentent d’attirer les meilleurs. Pat Keogh a expliqué : « Ce fut un grand moment et une grande course lorsqu'Almanzor (Wootton Bassett) a remporté les Irish Champion Stakes en 2016. En 2017, les Matron Stakes ont par ailleurs été la course pour pouliches détenant le meilleur rating au monde. C’est ce qui fait la force de ce weekend : les meilleurs y trouvent une occasion de s’y affronter. Pour nous, il est très important d’avoir des chevaux français. Nous avons eu Almanzor, mais aussi New Bay (Dubawi) ou encore Qemah XX (Danehill Dancer) qui avaient très bien couru. Je suis à Saint-Cloud pour parler avec les professionnels français et les encourager à venir. Même s’ils n’ont pas de chevaux pour se déplacer cette année, cela pourrait arriver dans le futur. »

Le transport facilité. L’Irlande est désormais plus accessible. Pat Keogh nous a dit : « Auparavant, le transport était un problème car les chevaux devaient s’arrêter en Angleterre, cela prenait du temps. Nous avons tenu à supprimer cette difficulté. Je suis aussi présent pour rappeler que nous mettons un avion à disposition pour les chevaux entraînés en France. Ils peuvent partir le vendredi et aller directement en Irlande. À partir du moment où un cheval est engagé, nous sommes en contact avec son entraîneur. Nous voulons aussi proposer une belle expérience à l’entourage du cheval : sur place, nous nous occupons d’eux, nous faisons tout notre possible pour qu’ils vivent un bon moment. Qu’un cheval français vienne et gagne, cela représente beaucoup pour nous. »

Les engagements pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe bientôt validés

Dans les principales courses sur 2.000m ou 2.400m de l’automne européen, c’est le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) qui va valider en premier ses engagements. La date limite d’engagement est fixée au mercredi 9 mai à 10 h 30 (Boulogne).