PRIX D’ARLES (L) - La classe de plat d’Alpha Joa parle

Courses / 19.05.2018

PRIX D’ARLES (L) - La classe de plat d’Alpha Joa parle

AUTEUIL, SAMEDI

Alpha Joa (Kentucky Dynamite) s’est imposée dans un bon style dans le Prix d’Arles (L). La pouliche de Rouge et Gris Racing a offert un premier succès de Listed en obstacle à son écurie de propriétaires. Vue derrière le groupe de tête, elle s’est rapprochée sur la ligne des premières au saut de la dernière haie et sa classe de plat a ensuite fait la différence. Elle s’impose de deux longueurs et demie devant Ejland (Vision d’État), qui s’est ressaisie pour finir, elle qui avait animé puis un peu rétrogradé entre les deux dernières haies. Ejland a pris une tête à Drôle d’Idée (Coastal Path). Deux pouliches ont été déclarées non partantes dans la matinée : D’Vina (Smadoun) et Ex Fan des Sixties (Poliglote).

Après une bonne prise de contact à Auteuil. Alpha Joa est gagnante de Classe 2 à Tarbes et se plaît dans son nouveau métier. Elle avait débuté en obstacle à Pau durant l’hiver, décrochant deux succès en deux sorties. La pensionnaire d’Antoine de Watrigant avait ensuite débuté à Auteuil au mois d’avril, concluant quatrième du Prix des Charentes. Cette expérience sur la butte Mortemart lui a été bénéfique pour ce Prix d’Arles. Alpha Joa est une bonne pouliche et elle est polyvalente, puisqu’elle a su gagner en terrain pénible à Auteuil et sur une piste plus rapide comme celle de ce samedi à Auteuil.

Manager de Rouge et Gris Racing, Jean de Cheffontaine nous a dit : « Lors de ses premiers pas à Auteuil, elle n’avait pas couru pendant plus de deux mois. Elle avait besoin de découvrir l’hippodrome. C’est une pouliche qui a une classe de plat, elle qui est gagnante de Classe 2. Elle avait de plus un parcours dans les jambes et nous étions plutôt confiants aujourd’hui, même si l’opposition ne doit jamais être sous-estimée. Nous avions la chance d’avoir Kevin Nabet. Elle nous offre un premier succès de Listed en obstacle. Nous avions déjà gagné à ce niveau en plat[avec Fetan Joa (Enrique), gagnante du Prix Saraca (L), ndlr]. Je suis propriétaire et éleveur et j’ai créé Rouge et Gris Racing avec des amis et des cousins. Nous sommes cinq dans l’écurie. Pour la suite, nous verrons avec Antoine de Watrigant. Il n’est pas impossible qu’elle aille tenter sa chance dans le Prix Christian de Tredern (Gr3). »

Ejland et Drôle d’Idée à revoir.Deuxième, Ejland court proprement. Elle a su remettre un coup de reins pour finir alors qu’elle était débordée. La représentante de Jacques Détré sera certainement mieux en terrain lourd et sur plus long. Quant à Drôle d’Idée, elle est battue au balancier. La représentante du haras de Saint-Voir revenait sur les haies après deux sorties en steeple. Son entraîneur, Gabriel Leenders, nous a dit : « Je suis très content. Elle court très bien pour son retour en haies, elle est à la lutte avec les deux premières. Elle pourrait aller soit en steeple le 18 juin à Clairefontaine, soit vers le Prix Christian de Tredern (Gr3) le 21 juin. »

La souche d’Alamshar. Élevée par Rouge et Gris Racing, Alpha Joa est une fille de Kentucky Dynamite et d’An Alarc’h (Peintre Célèbre), placée une fois en plat en quatre sorties. Alpha Joa est le seul vainqueur de sa mère. La troisième mère d’Alpha Joa, Alaiyda (Shahrastani), n’est autre que la génitrice d’Alamshar (Keyf of Luck), vainqueur du Derby d’Irlande et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1).

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmambo

 

 

 

 

Miesque

 

Kentucky Dynamite

 

 

 

 

 

His Majesty

 

 

Chelsey Flower

 

 

 

 

Chelsey Dancer

ALPHA JOA (F4)

 

 

 

 

 

 

Nureyev

 

 

Peintre Célèbre

 

 

 

 

Peinture Bleue

 

An Alarc’h

 

 

 

 

 

Hamas

 

 

Alaynia

 

 

 

 

Alaiyda