PRIX DU MUGUET (GR2) - Recoletos, une (r)entrée tonitruante chez les milers

Courses / 01.05.2018

PRIX DU MUGUET (GR2) - Recoletos, une (r)entrée tonitruante chez les milers

SAINT-CLOUD, MARDI

Recoletos (Whipper) n’avait jamais couru sur le mile. Le représentant de la Sarl Darpat France a fait une entrée tonitruante dans la catégorie des milers en survolant le Prix du Muguet (Gr2). La course a eu du rythme sous l’impulsion de son leader, Oriental (Smart Strike), lequel a mis un peu de temps à vraiment se lancer avant de prendre plusieurs longueurs d’avance. D’abord dans son sillage, Jimmy Two Times (Kendargent) a ensuite mené la chasse. Il a pris l’avantage à 300m du poteau, au moment où Recoletos, quatrième dans le parcours, commençait à enclencher. Recoletos a d’abord dépassé sans problème Taareef (Kitten’s Joy). Il a ensuite placé une seconde accélération pour passer Jimmy Two Times dans les cent derniers mètres. Une longueur trois quarts les sépare. Taareef, respecté par son jockey, est troisième à trois longueurs.

Un raccourcissement payant. Recoletos est un bon poulain. Il l’a montré à 3ans, remportant facilement le Prix Greffulhe (Gr2) avant de se classer troisième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1). À l’automne, il a remporté le Prix Prince du d’Orange (Gr3). Recoletos n’avait pas été revu depuis sa quatrième place dans les Qipco Champion Stakes (Gr1) de Cracksman (Frankel). L’épreuve avait été courue en terrain très pénible et il avait marqué le pas pour finir.

Recoletos montre ce mardi qu’il devrait trouver sa voie sur des distances entre 1.600m et 2.000m. Son entraîneur, Carlos Laffon-Parias, a déclaré : « Recoletos a été impressionnant dans le passé. Il y a longtemps que je pensais à le raccourcir. Dans le Jockey Club, il montrait que les 2.100m étaient le bout du monde pour lui. Pareil dans le Prix du Prince d’Orange. À Ascot, on pouvait croire qu’il allait être deuxième mais il est passé quatrième dans les cent derniers mètres. Recoletos aurait pu courir le Prix Ganay, mais je ne voulais pas le courir contre Cracksman et lui donner une course à la mort. Il y avait ce Prix du Muguet et c’était l’occasion ou jamais de le raccourcir. Il y a de la vitesse dans sa famille. »

Ispahan puis Royal Ascot. Avec ce succès sur 1.600m, Recoletos s’ouvre pas mal de portes, comme l’a expliqué Carlos Laffon-Parias : « Le programme pour les milers propose beaucoup de choix. Son objectif est le Prix d’Ispahan (Gr1) et je trouve plus logique de le courir sur le mile pour le passer sur 1.800m ensuite, plutôt que d’aller sur 2.000m et de le raccourcir. Ensuite, il devrait aller à Royal Ascot pour disputer les Queen Anne Stakes (Gr1). »

Jimmy Two Times ne démérite pas. Troisième pour sa grande rentrée dans le Prix Edmond Blanc (Gr3), où il avait coincé pour finir, Jimmy Two Times n’a pas démérité dans ce Prix du Muguet. Recoletos était le plus fort aujourd’hui et le représentant de Godolphin n’a rien pu faire contre son accélération. Il n’a pas encore retrouvé l’étincelle qui était la sienne l’an dernier. Mais il a été longtemps arrêté et il faut le revoir. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Nous sommes ravis de la performance de Jimmy Two Times. Il court vraiment très bien et va sûrement encore progresser sur cette performance. »

Pas l’objectif pour Taareef. Taareef signe une rentrée correcte dans ce Prix du Muguet (Gr2). Christophe Soumillon n’a pas été dur avec le représentant de Shadwell. Taareef n’avait pas couru depuis le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) et avait certainement besoin de faire une rentrée. Il est difficile de le juger sur cette performance. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, a déclaré : « Il fait une bonne rentrée. Cette course n'était pas son objectif. Il fallait qu'il coure et je ne m'attendais pas à le voir courir autrement. Il n'était pas prêt et nous ne l'avions pas beaucoup travaillé. »

 

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/Recoletos.pdf?q=recoletos

La souche d’un double vainqueur de Derby. Whipper, le père de Recoletos, a gagné le Prix Morny, le Maurice de Gheest et le Jacques Le Marois (Grs1) sur la ligne droite deauvillaise. Il fait la monte au haras de Tréban. Dans sa production, on trouve des chevaux capables d’aller au-delà des 2.100m, comme le placé de Gr1 Very Nace Name.

Recoletos a été élevé par la Sarl Darpat France, c'est-à-dire Dario Hinojosa. La mère de Recoletos, Highphar (Highest Honor), n’a pas couru et elle est issue de Pharatta (Fairy King), qui a gagné le Prix de Sandringham (Gr3, à l’époque) et un Gr2 sur 1.800m à Belmont Park. Pharatta est une demi-sœur de quatre gagnants black types. La troisième mère, Sharata (Darshaan), est une sœur du champion Shahrastani (Nijinsky), qui a gagné le Derby d’Epsom et le Derby d’Irlande (Gr1).

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Miesque’s Son

 

 

 

 

Miesque

 

Whipper

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Myth to Reality

 

 

 

 

Millième

RECOLETOS (M4)

 

 

 

 

 

 

Kenmare

 

 

Highest Honor

 

 

 

 

High River

 

Highphar

 

 

 

 

 

Fairy King

 

 

Pharatta

 

 

 

 

Sharata


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 40’’97

De 1.000m à 600m : 25’’39

De 600m à 400m : 12’’40

De 400m à 200m : 11’’74

De 200m à l’arrivée : 11’’99

Temps total : 1’42’’49