PRIX STANLEY (L) - Beaumec de Houelle dans les traces de Bonito du Berlais **

Courses / 20.05.2018

PRIX STANLEY (L) - Beaumec de Houelle dans les traces de Bonito du Berlais **

AUTEUIL, DIMANCHE

Beaumec de Houelle (Martaline) est resté invaincu en deux sorties en remportant le Prix Stanley (L). Son entourage nourrit de grandes ambitions pour celui qui pourrait un jour devenir étalon. Le futur lauréat a galopé à proximité de l’animateur, Fiumicino (Sageburg), sautant parfois très fort. Il a pris le meilleur en face pour aborder la ligne droite en tête, avant de lutter avec Polirico ** (Cokoriko), tout en penchant vers l’intérieur de la piste. Au passage de la ligne d’arrivée, Beaumec de Houelle a pris une tête d’avance. Polirico est proche deuxième. Adjali (Kamsin), le troisième black type de Kamsin (Samum) sur les obstacles, se classe troisième à cinq longueurs.

Il a encore de la marge. Pierre Dubourg, le jockey du lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est très bien ce qu’il fait, je pense qu’il a encore de la marge car il n’est pas encore toujours sûr de lui sur les obstacles et pour finir il a fait une grosse faute qui l’a obligé à lutter. Pour l’avenir, cela peut être très sympa. Je pense qu’il gagne facilement. » Son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, a précisé : « Le poulain a été acquis en partie par James-Douglas Gordon, un propriétaire anglais très sympathique et qui a toujours fait courir en France. C’est bien pour tout le monde de pouvoir conserver de tels chevaux dans l’Hexagone. Il sera bien mieux à l’automne. Il lui reste une épreuve à courir, le Prix Aguado (Gr3, 09/06) et peut-être y prendra-t-il part. Si le poulain est en baisse de régime, nous attendrons. Le palmarès du Prix Stanley, qui a vu passer de grands chevaux, parle de lui-même. »

D’illustres prédécesseurs. Le dernier très bon cheval de James-Douglas Gordon fut Bonito du Berlais ** (Trempolino), lauréat de neuf épreuves black types, dont le Prix Cambacérès (Gr1) sous l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé. Ce dernier avait remporté le Prix Stanley en 2014. Les cinq derniers gagnants de cette course ont ensuite confirmé au niveau Gr1 : Tunis (deuxième des Prix Cambacérès et Alain du Breil), On the Go (Prix Maurice Gillois), Device (deuxième du Grand Prix d'Automne), Hippomène (Prix Cambacérès et Renaud du Vivier) et Bonito du Berlais.

Un futur étalon. Beaumec de Houelle a débuté sous les couleurs de Franck Leblanc, son éleveur, qui est l’un des professionnels les plus en vue au trot. Suite à ses premiers pas victorieux dans le Prix Grandak, James-Douglas Gordon en a acquis la moitié et c’est la raison pour laquelle il courait sous les couleurs de ce propriétaire anglais. Bertrand Le Métayer, son racing manager, nous a expliqué : « Ses premiers pas étaient remarquables. Il présente un profil rare. C’est un grand et beau cheval, bien né… qui est encore entier. James-Douglas Gordon a saisi l’occasion d’en acquérir la moitié. » Les entiers sur les obstacles sont rares (environ 80 l’an dernier en France), mais ils jouissent d’une grande popularité au haras. Les derniers black types sur les obstacles ayant fait leurs premiers pas au haras en France (Castle du Berlais, Magneticjim, Voiladenuo…) ont sailli un nombre de juments important pour des débutants…

Polirico peut nourrir des regrets. Battu de peu alors qu’il portait deux kilos de plus que le vainqueur, Polirico n’est pas passé loin de sa première victoire au niveau black type. Son jockey, Thomas Gueguen, a perdu l’étrier gauche et n’a pas pu pousser. Dans le même temps, Beaumec de Houelle a penché sur lui. Il faudra donc revoir le représentant de Jacques Détré. Ce dernier est par ailleurs le premier black type sur les obstacles du jeune étalon du haras de Cercy Cokoriko (Robin des Champs).

Une mère placée de Listed. Élevé par Franck Leblanc, Beaumec de Houelle est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, qui a déjà neuf gagnants de Gr1 sur les obstacles. Zandalee (Trempolino), la mère, s’était classée troisième des Prix d’Iéna (L) et Sagan (Listed à l’époque). Zandalee s’est aussi imposée sur les steeples d’Auteuil et de Fontainebleau et sur les haies à Enghien et Auteuil. Elle était issue du même croisement (Trempolino sur Green Dancer) que Mandarino, le seul lauréat du triptyque Congress - Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase de Paris.

Beaumec de Houelle est le frère de Kendalee (Kendargent), lauréate du Prix Nivolet à Enghien. Il est aussi le neveu de Powder Card (Ultimately Lucky), gagnante sur les balais d’Enghien. Celle-ci a produit Another Sensation (Martaline), deuxième du Prix Wild Monarch (L), et Powder Tremp (Trempolino), la génitrice du prometteur Powder Path** (Coastal Path). La troisième mère de Beaumec de Houelle est une fille de Green Dancer (Nijinsky), comme le chef de race Cadoudal.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

BEAUMEC DE HOUELLE (M3)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Zandalee

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Areej

 

 

 

 

Only a Native