SAGARO STAKES (GR3) - L’Angleterre découvre le syndrome du manque de partants…

Courses - International / 01.05.2018

SAGARO STAKES (GR3) - L’Angleterre découvre le syndrome du manque de partants…

ASCOT (GB), MERCREDI

Drôle de réunion que celle de mercredi à Ascot. Les cinq premières courses ont rassemblé seulement trente partants alors que dans le handicap de la "der", ils sont vingt ! Les Sagaro Stakes (Gr3) ont réuni six stayers. Les Pavillon Stakes (Gr3) sont l’objectif de huit apprentis flyers sur le chemin de la Commonwealth Cup (Gr1). Une Listed pour des milers de second rang compte huit candidatures, alors que les deux premières épreuves, une course à conditions pour les 2ans et une pour les pouliches de 3ans, comptent chacune quatre partants. Le manque de concurrents n’a jamais été un souci pour les courses anglaises mais quelques signaux doivent alerter. La déclaration des Dahlia Stakes (Gr2) de dimanche a été refaite pour réunir assez de partantes…

Le premier pas vers la Gold Cup. Les stayers entraînés en Angleterre ont remporté quatre des treize dernières éditions de l’Ascot Gold Cup (Gr1), et deux parmi eux – Estimate (Monsun) et Colour Vision (Rainbow Quest) – ont démarré leur saison avec un succès dans les Sagaro sur 3.200m. C’est déjà une bonne raison pour regarder la course, même si le favori, Torcedor (Fastnet Rock), n’est qu’un outsider, entre 16 et 20/1, dans le premier brouillon de l’ante-post betting de la Gold Cup. Son titre d’honneur est d’avoir battu Order of St George (Galileo) l’année dernière, dans un Gr3, en Irlande. Il a toujours terminé derrière le stayer de Ballydoyle lors de leurs trois rencontres suivantes.

Trois jeunes stayers d’avenir. Torcedor, décevant lors de son déplacement à Meydan, nous donnera le niveau de trois jeunes. Raheen House (Sea the Stars) a terminé sa campagne de 3ans avec un succès de Gr3 et un rating de 114, Desert Skyline (Tamayuz) a remporté la Doncaster Cup (Gr2) sur 3.600m, face aux chevaux d’âge, et il est pris en 112 alors que le "FR" Time to Study (Motivator) monte de catégorie mais a pour lui l’avantage d’avoir déjà effectué une bonne rentrée.

Le chemin de la Commonwealth Cup. Quatre parmi les huit sprinters de 3ans au départ des Pavillon Stakes (Gr3) ont déjà remporté leur Groupe, dont deux, Fighting Irish (Camelot) et Sound and Silence (Exceed and Excel), en France. Invincible Army (Invincible Spirit) est un métronome : en plus de son succès dans les Sirenia Stakes (Gr3) sur la P.S.F. de Kempton, il a pris trois deuxièmes places au niveau Groupe et il a décroché un rating de 110. Abel Handy (Arcano) est aussi gagnant de Gr3. La pouliche Eirene (Declaration of War) a terminé sa saison de juvénile comme lauréate de Listed et placée de Gr3. Elle a très bien couru dans les Nell Gwyn (Gr3) lors de sa rentrée

Aidan en mission avec un No Nay Never. En début d’après-midi, dans la course des 2ans, Aidan O’Brien propose The Irish Rover (No Nay Never), qui a tracé un bon parcours derrière les deux Scat Daddy, Skitter Scatter et Sergei Prokofief, lors de ses débuts sur la P.S.F. de Dundalk. Il est archi-favori mais Vivaki (Congrats) a le droit de progresser après avoir raté le départ lors de sa première sortie. Dans la course à conditions pour les pouliches de 3ans, Godolphin présente Dathanna (Dubawi), qui s’est promenée lors de sa course de rentrée et peut monter de catégorie dans les prochaines semaines.