TATTERSALLS GUINEAS BREEZE UP & HORSE IN TRAINING - Une vente décisive qui nous permettra de mieux comprendre où en est le marché

Institution / Ventes - International / 02.05.2018

TATTERSALLS GUINEAS BREEZE UP & HORSE IN TRAINING - Une vente décisive qui nous permettra de mieux comprendre où en est le marché

NEWMARKET (GB), VENDREDI

 La saison européenne des ventes de 2ans est arrivée à la moitié de son parcours annuel. Vendredi soir, après le marathon de Tattersalls, on pourra mieux appréhender la santé d’un marché qui nous a envoyé des signaux contradictoires lors des quatre premières ventes de la saison. Si on regarde les résultats de Doncaster, d’Ascot, d’Osarus et de la Craven Breeze Up avec les yeux d’un optimiste, on constate que 340 poulains et pouliches de 2ans ont été vendus. C’est 19 de plus qu’en 2017.

Le chiffre d’affaires des quatre ventes atteint 25,055 millions d’euros. C’est un recul de 4,9 %. Le prix moyen a régressé de 11 % à 73.691 €. Les acheteurs ont été très sélectifs, c’est certain, alors que l’offre était plus importante qu’en 2017. Les sept breeze up cumulent un total de 1.277 poulains dans leurs catalogues, soit une augmentation de 18,3 %. Le pourcentage des vendus dans les quatre vacations est de 65 %, alors qu’en 2017, il était de 79,4 %. L’an dernier, sur l’ensemble des sept ventes, il atteignait 82,1 %. Les trois ventes à venir seront décisives. Il ne faut pas oublier que les vacations de Tattersalls Guineas, Arqana et Goresbridge représentent plus de la moitié de l’offre. D’ailleurs, en 2017, ces trois ventes avaient généré 49,7 % du chiffre d’affaires.

Les irlandais sont majoritaires. Le catalogue de Tattersalls Guineas compte 235 lots, soit 21 de plus que l’année dernière. Les produits d’étalons américains, très recherchés cette année en Europe, sont au nombre de 18. Il faut noter que 29 lots ont déjà été scratchés. D’ici à vendredi, le jour de leur passage sur le ring, d’autres quitteront le navire. L’offre devrait tout de même approcher les 190 sujets. Elle sera plus importante et de très bonne qualité, malgré le mauvais temps qui n’a pas aidé les pinhookers. Sur les 235 lots catalogués, 85,1 % ont été préparés en Irlande. Kodiac (Danehill), dont on connaît la réussite avec les 2ans, est le plus représenté avec huit sujets, ce qui le place à égalité avec Camacho (Danehill). On trouve 21 sujets de 2ans issus d’étalons français comme cinq Charm Spirit (Invincible Spirit), quatre Toronado (High Chaparral), deux Planteur (Danehill Dancer), deux Kendargent (Kendor) et deux Siyouni (Pivotal).