The Emirates Poules d’Essai : 115 pour Olmedo **, 111 pour Teppal

Courses / 17.05.2018

The Emirates Poules d’Essai : 115 pour Olmedo **, 111 pour Teppal

Les handicapeurs de France Galop ont communiqué leur verdict sur les Poules d’Essai, et l’ont argumenté sur le blog qu’ils mettent régulièrement à jour. Au niveau des ratings, ces deux éditions ne resteront pas dans les annales…

Meilleur 2ans français l’an dernier, Olmedo ** (Declaration of War) a confirmé sa qualité à 3ans en emportant The Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1) au prix d’une longue accélération dans les 400 derniers mètres. Il affiche désormais un rating de 115, soit deux livres de plus que l’année dernière.

Son dauphin, Hey Gaman (New Approach), s’est vu attribué un rating de 114. Il a progressé de 4 livres sur sa rentrée, et de 3 livres par rapport à son meilleur rating affiché à 2 ans.

Ayant servi de référence pour coter la Poule d’Essai des Poulains, Dice Roll (Showcasing) affiche toujours un rating de 114. Il avait facilement devancé Magic Bibou (Panis) de cinq longueurs à Deauville, dans le Prix Djebel (Gr3), et il le bat de nouveau avec sensiblement le même écart.

Le rating de Wootton ** (Wootton Basset) est passé de 114 à 110. Ayant été le plus gêné par le ralentissement, il aurait certainement pu prétendre à mieux avec un meilleur parcours.

Depuis le changement de distance du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) en 2005, The Emirates Poule d’Essai des Poulains est devenue la principale course préparatoire au Derby de Chantilly. Trois poulains ont réussi le doublé : Shamardal (Giant’s Causeway) (rating 117 dans la Poule 2005), son fils Lope de Vega (rating 120 en 2010), et Brametot (Rajsaman) (rating 121 en 2017). Trois poulains ont gagné le Qipco Prix du Jockey Club après s’être placés dans la Poule : Le Havre (Noverre), 2e en 2009 avec un rating de 115), Intello (Galileo), 3e en 2013 avec un rating de 114, et New Bay (Dubawi), 2e en 2015 avec un rating de 112).

Invaincue en trois sorties, Teppal (Camacho) affiche un rating de 111 suite à sa victoire dans The Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). C’est le plus petit rating des dix dernières années, mais comme elle est dotée d’un joli modèle et qu’elle effectuait sa rentrée, il ne serait pas étonnant qu’elle progresse encore.

Les onze pouliches de la course ont terminé en moins de trois longueurs, ce qui n’est pas le gage d’une grande édition (à moins que l’on ait vu onze championnes en piste). En clair, la hiérarchie des pouliches de 3ans n’est pas encore définitivement établie.