WEEK-END DU GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS - Qui sont les étrangers qui devraient faire le déplacement ?

Courses / 03.05.2018

WEEK-END DU GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS - Qui sont les étrangers qui devraient faire le déplacement ?

Par Christopher Galmiche

Le 11 mai, nous connaîtrons les engagés pour les deux réunions de gala d’Auteuil des 19 et 20 mai. Mais en avant-première, nous vous proposons une revue d’effectif des étrangers qui devraient être vus sur la butte Mortemart. Accrochez-vous, il y a du "lourd" dans les partants possibles !

 Djakadam pour le Grand Steeple. Depuis une dizaine d’années, peu d’entraîneurs britanniques ont osé engager un cheval dans le Grand Steeple. Willie Mullins est celui qui a été le plus représenté dans la plus grande course d’obstacle française. Cette année, il n’a pas caché qu’il comptait y faire participer Djakadam (Saint des Saints). L’élève de Richard Corveller est certainement le sauteur étranger le plus dangereux appelé à parcourir les 6.000m d’Auteuil. Il allie forme et classe. Quatre fois deuxième de la Punchestown Gold Cup, deuxième de la Cheltenham Gold Cup (Grs1) à deux reprises, Djakadam a la qualité pour gagner le 20 mai. C’est un très bon sauteur, mais il va découvrir des obstacles complètement différents de ceux qu’il connaît, comme la rivière des tribunes ou le rail ditch. En Angleterre et en Irlande, on saute des fences quasiment tout le temps, les rivières et open ditch sont rares. Donc, oui, Djakadam peut gagner, mais la grande question sera de savoir s’il s’adaptera aux obstacles.

Faugheen, le grand absent. Sur son blog, hébergé par Paddy Power, Ruby Walsh a lâché une petite bombe mercredi en expliquant que le champion Faugheen (Germany) pouvait être du voyage à Auteuil. Il venait de retrouver le chemin de la victoire pour son premier essai sur 4.800m dans le Punchestown Stayer’s Hurdle (Gr1). Mais mercredi soir, son entourage suspectait un problème musculaire, puis son entraîneur, Willie Mullins, a expliqué : « Après sa victoire à Punchestown, Faugheen a eu une inflammation au niveau de l’aine. Il a passé des examens et il s’avère qu’il a une grosseur de la taille d’une orange à cet endroit. Il a été opéré à la Fethard Veterinary Clinic et tout va bien. Nous pensions le courir dans la Grande Course de Haies, mais ça n’arrivera pas maintenant. »

Bénie des Dieux, le retour. Lauréate des deux Mares’ Hurdle (Grs1) à Cheltenham et Punchestown, Bénie des Dieux XX (Great Pretender) devra donc suppléer Faugheen. Elle a peu couru au cours de sa carrière et elle est donc toute neuve. Elle a fait ses preuves à Auteuil, a de la tenue et elle a également la classe pour enlever la Grande Course de Haies. Cheval fragile mais doué, Penhill (Mount Nelson) est le vainqueur du Stayer’s Hurdle (Gr1) de Cheltenham et a fini deuxième de l’épreuve équivalente à Punchestown. Il a une bonne classe de plat et lui aussi est un sacré client !

L’Ami Serge pour défendre son titre. C’est en France que l’ex-protégé de Guillaume Macaire L’Ami Serge (King’s Theatre) a gagné sa plus belle course : la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2017. En 2018, il sera encore du voyage pour défendre son titre. En grande forme, il a enlevé l’Aintree Hurdle (Gr1) lors de sa dernière sortie. S’il est bien détendu à l’arrière-garde et qu’il y a du rythme, il peut conserver son titre. Il va falloir que nos Frenchies soient au sommet de leur art pour reprendre la Grande Course de Haies aux anglais et irlandais !

Quels 4ans pour l'Alain du Breil ? Dans l’Irish Field la semaine dernière, il était précisé que Paul Townend ne pourrait se mettre en selle dans le Prix Alain du Breil à Auteuil, lors du week-end du Grand Steeple, à cause de sa sanction reçue à Punchestown (21 jours de mise à pied). Il devrait donc bien y avoir des pensionnaires de Willie Mullins dans la Course de Haies d’Eté des 4ans. Mais qui ? Là encore, Ruby Walsh a donné une piste dans son blog sur Paddy Power. A priori, Willie Mullins pourrait engager dans le Prix Alain du Breil Stormy Ireland (Motivator), qui reviendrait à Auteuil, après deux courses décevantes en Irlande, Saglawy (Youmzain) et Mr Adjudicator (Camacho), respectivement deuxième et troisième du Champion Four Year Old Hurdle (Gr1) à Punchestown. Là encore, nos 4ans devront faire leur meilleure valeur pour contrer la vague étrangère !

Draconien, pour La Barka. Vainqueur du Champion Novice Hurdle (Gr1) à Punchestown, l’élève de la famille Baudrelle et de Yohann Gourraud Draconien (Linda’s Lad) est en pleine progression. Malgré son manque de métier, il pourrait venir à Auteuil pour prendre part au Prix La Barka (Gr2, 9/06).