YUSHUN HIMBA - OAKS (GR1) - Almond Eye, la nouvelle star des courses japonaises

Courses - International / 20.05.2018

YUSHUN HIMBA - OAKS (GR1) - Almond Eye, la nouvelle star des courses japonaises

INTERNATIONAL

TOKYO (JP), DIMANCHE

Almond Eye (Lord Kanaloa) s’est imposée de toute une classe dans les Oaks japonaises (Gr1), ce dimanche à Tokyo. Gagnante des 1.000 Guinées (Gr1), elle a levé tous les doutes qui pouvaient exister sur sa tenue en survolant cette épreuve de 2.400m. Pourtant, cela ne partait pas très bien : elle s’est retrouvée le nez au vent en début de parcours, se montrant brillante. Mais dans la ligne droite, elle a déposé ses adversaires sur une simple accélération. La pouliche confiée à Christophe Lemaire s’est imposée sans forcer, de deux longueurs, devant Lily Noble (Rulership), très régulière à ce niveau de compétition. Il faut compter une longueur trois quarts pour retrouver Lucky Lilac (Orfèvre), qui répond encore présent.

Juste derrière Gentildonna. Almond Eye s’est imposée en 2’23’’80. Il s’agit du deuxième meilleur chrono réalisé dans les Oaks japonaises, le record appartenant toujours à la championne Gentildonna (Deep Impact) en 2’23’’60. Almond Eye a parcouru les 600 derniers mètres en 33’’20. Elle peut rêver de décrocher la Triple couronne japonaise des pouliches. Son entraîneur, Sakae Kunieda, a déjà réalisé ce challenge dans le passé avec Apapane.

Un bon anniversaire pour Christophe Lemaire. Christophe Lemaire conserve son titre dans ces Oaks japonaises, qu’il a remportées l’an dernier avec Soul Stirring (Frankel). Il aura de quoi célébrer puisqu’il fêtait aussi son anniversaire ce dimanche. Le jockey a déclaré : « J’avais entièrement confiance en elle et la course a eu un déroulement parfait. Elle était un peu tendue mais nous sommes bien partis et elle a pris une bonne place dans le parcours. À partir de là, elle s’est détendue et son accélération dans la ligne droite a été exceptionnelle. L’allongement de la distance ne lui a posé aucun problème. C’est une pouliche spéciale avec un très grand potentiel et elle pourra affronter l’élite internationale si elle a cette chance. »

L’Arc ? C’est non. Almond Eye n’est pas engagée dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et ne fera pas le déplacement à ParisLongchamp cette année, selon les dernières informations en provenance du Japon. Troisième, Lucky Lilac devrait elle aussi rester dans son pays à l’automne, tout comme Satono Walkure (Deep Impact), sixième et nettement battue.

Pour voir la vidéo de la course : https://youtu.be/n-0u---FX3A 

Le premier gagnant de Gr1 de Lord Kanaloa. Almond Eye appartient à la première génération de Lord Kanaloa (King Kamehameha), le champion sprinter japonais. Cela n’est donc pas gage de tenue. Mais on retrouve un peu de tenue du côté de sa mère, Fusaichi Pandora (Sunday Silence). Elle a remporté la Queen Elizabeth II Cup (Gr1 local, à l’époque) et s’est classée deuxième des Oaks japonaises (Gr1 local, à l’époque). La troisième mère, Sex Appeal (Buckpasser), a donné El Gran Senor, gagnant du Derby d’Irlande, des 2.000 Guinées et des Dewhurst Stakes (Grs1), Try my Best, champion à 2ans et gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1). Il s’agit de la souche de Domedriver.