Auteuil - Se remettre en selle

Courses / 08.06.2018

Auteuil - Se remettre en selle

Tous les scénarios ou presque sont possibles dans le Grand Steeple. Après tout, un cheval a bien passé le poteau en tête sans bride, un favori éjecté son crack jockey au lâcher des élastiques, un jockey cassé son plâtre pour être associé à sa jument fétiche… Mais il était difficile d’imaginer que, au saut de la première haie, l’édition 2018 perdrait trois de ses favoris, les “Nicolle” Bipolaire (Fragrant Mix) et Roi Mage (Poliglote), et le tenant du titre, So French (Poliglote). Guillaume Macaire s’est consolé en voyant On the Go (Kamsin) s’imposer, mais, pour François Nicolle, la pilule a été dure à avaler. Même après la démonstration de De Bon Cœur (Vision d’État) dans la Grande Course de Haies !

La bonne nouvelle, pour tous les amoureux de l’obstacle, c’est que ces trois sauteurs se retrouvent samedi dans le Prix des Drags (Gr2). Une superbe affiche pour la consolante du Grand Steeple, rehaussée d’une touche internationale avec la présence de Baie des Îles (Barastraight) au départ… Avec trois partants, François Nicolle est bien armé, mais il prévient : « Bipolaire est très bien, Roi Mage extra et Balkan du Pecos me surprend tant il a bien récupéré de son Grand Steeple ! Bipolaire doit porter 70 kilos, il peut très bien être battu par un petit poids comme Roi Mage, qui est un très bon cheval. Je ne serais pas surpris que, s’ils se retrouvent à la lutte, Roi Mage prenne l’ascendant. »

Avec 400m de moins… Pour le professionnel royannais, qui détient quatre cartouches, et pas des moindres, dans le Prix La Barka (Gr2), la vérité pourrait venir de l’Irlande. Il sellera Alex de Larredya (Crillon), Dalia Grandchamp (Kapgarde), Farlow des Mottes (Marresca Sorrento) et Bob and Co (Dom Alco). Est-ce que cela sera suffisant ? « La Barka est passée de 4.300 à 3.900m. Pour moi, c’est une ineptie. Cela ne va pas trop arranger mon ami Alex, qui a besoin de distance. Je compte plus sur Dalia Grandchamp, qui a fait quelque chose d’exceptionnel la dernière fois. Alex, qui porte plus de poids, visera sans doute plutôt une place. Farlow aurait aussi été plus à l’aise sur 4.300m… Je ne veux pas dire qu’on donne la course aux Irlandais, mais c’est un peu le cas ! Bob and Co est compliqué, mais il a l’air de vouloir entrer dans le moule. Il vient de gagner une petite course de haies à Royan très facilement. Bon, là, on ne monte pas deux marches mais quinze d’un coup, mais je demande à le voir dans ce lot ! C’est un coup de poker. »

Le Prix Aguado (Gr3) permettra de revoir en piste l’invaincu Pic d’Orhy (Turgeon). À son sujet, François Nicolle nous a confié : « Il n’a pas couru volontairement le Prix Stanley, car nous avions dans cette course Polirico. Il va donc arriver avec plus de fraîcheur que les autres. C’est un cheval que nous estimons énormément. Il a une première chance. Porto Pollo, qui monte de catégorie, est un petit cheval dur comme un cric et qui saute très bien. Je suis assez impatient de le voir courir. » François Nicolle n’aura pas de partant dans le dernier Groupe de la journée, le Prix Questarabad (Gr3), où Tunis (Estejo) et Master Dino (Doctor Dino) affronteront trois pensionnaires de Willie Mullins. Non, décidément, il ne faudra pas louper cette fin de journée à Auteuil !