Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

BELMONT STAKES (GR1) - Justify, un très long triple saut

Courses - International / 08.06.2018

BELMONT STAKES (GR1) - Justify, un très long triple saut

BELMONT PARK (US), SAMEDI

Douze chevaux ont réussi, vingt-trois ont échoué dans leur quête de la Triple Couronne, lors de la dernière étape, les Belmont Stakes (Gr1). Dans un monde réglé par les statistiques, Justify (Scat Daddy) a donc 34,28 % de chances de devenir le treizième Triple Crown winner de l’histoire et le deuxième pour son entraîneur, Bob Baffert, qui peut donc égaler le record de Jim Fitzsimmons et de Ben Jones. Fitzsimmons a transformé 100 % de ses essais. Il a présenté deux poulains pour le couronnement à New York et les deux, Gallant Fox (Sir Gallahad) en 1930 et son fils Omaha cinq ans après, ont triomphé. Ben Jones a eu trois gagnants de Kentucky Derby et des Preakness Stakes mais seulement Whirlaway (Blenheim) et Citation (Bull Lea), en 1941 et 1946, ont réussi le test de New York alors que Pensive (Hyperion) l’avait raté.

Baffert, quatre chances et un American Pharoah. Chacun des quatre gagnants de Kentucky Derby de Bob Baffert a répété dans les Preakness Stakes. Il a donc eu quatre chances de remporter la Triple Couronne et il l’a gagnée une fois, avec American Pharoah (Pioneerof The Nile) qui, en 2015, avait brisé l’écart le plus long sans un lauréat (36 ans). Deux de ceux qui ont raté le dernier coup, Real Quiet (Quiet American) et Silver Charm (Silver Buck), ont été des battus malheureux, alors que War Emblem (Our Emblem) n’avait tout simplement pas tenu les 2.400m à Belmont Park.

Sept risques pour un candidat. Le manque de tenue est une des causes d’échec dans les tentatives de Triple Couronne entre 1978, l’année d’Affirmed (Exclusive Native), et 2015. Les autres sont une mauvaise monte, un adversaire sur la montante et plus frais, un coup de malchance, la fatigue et l’adaptation au tracé et à la surface. Il faut savoir que Belmont est gigantesque par rapport aux autres pistes américaines et que, pour les turfistes américains, il est The Big Sandy, le grand sableux.

Il adore la piste. Justify a découvert la piste jeudi matin et il était comme un poisson dans l’eau. Le grand poulain alezan, encore en magnifique état, s’est produit dans un canter de 2.200m. Il est paru calme mais pas endormi, agressif sans se montrer brutal. Surtout, il a déployé des foulées impressionnantes. Bob Baffert a expliqué : « Comme tous mes chevaux, il a beaucoup travaillé en Californie sur une piste très ensablée, fatigante. Il n’a pas eu le moindre problème ici. Il était un peu frais et agressif mais j’avais décidé de ne pas lui boucher les oreilles. C’est un poulain en plein épanouissement. » Reste que le cheval a tiré la stalle 1, un possible piège.

La tenue est un X pour tous. Il reste deux points d’interrogation : la tenue et les rivaux. Les 2.400m sont un parcours hors norme aux États-Unis. Les Belmont Stakes sont à peu près l’équivalent du St. Leger en Europe avec une grosse différence : l’élevage américain produit des chevaux classiques d’après un standard européen mais pas des stayers. Les 400m de plus que dans le Kentucky Derby peuvent devenir très longs pour Justify mais aussi pour ses rivaux.

Bravazo, sur la ligne des Preakness. Justify va affronter trois nouveaux adversaires. Blended Citizen (Proud Citizen) a remporté les Peter Pan Stakes (Gr3) à Belmont Park, Restoring Hope (Giant’s Causeway) avait montré ses limites dans le Wood Memorial (Gr2) et Gronkowski (Lonhro) fera ses débuts aux États-Unis après avoir quitté Jeremy Noseda pour aller chez Chad Brown. Il faudrait un miracle pour qu’ils battent Justify. Les six autres ont déjà fait connaissance avec Justify soit à Churchill Downs soit à Pimlico. Celui qui lui a donné le plus chaud est Bravazo (Awesome Again), deuxième à une demi-longueur dans les Preakness en refaisant beaucoup de terrain dans la ligne droite.

Hofburg et Tenfold, deux poulains sur la montante. Les deux dangers pour Justify sont Hofburg (Tapit) et Tenfold (Curlin). Le premier est un élève du prince Abdullah, entraîné par Bill Mott. Dans le Kentucky Derby, il n’a pas du tout aimé la boue mais il a tracé une bonne ligne droite, avec les derniers 400m parcourus une seconde plus vite que Justify. Tenfold en était à sa quatrième sortie dans les Preakness et il a terminé tout près de Justify et Bravazo. Il peut progresser beaucoup. Sur le papier, Bravazo et Tenfold ont moins d’une longueur à refaire sur le grand favori mais le seul qui connaît vraiment les limites de Justify est Mike Smith. Le vieux pilote et l’énorme poulain alezan ne peuvent pas rater leur rendez-vous avec l’histoire. Justify est grand et alezan comme Secretariat, on ne lui demande pas de gagner de 31 longueurs comme il avait fait The Big Red. Une Triple Couronne nous suffit largement.

 

0 H 46 > THE BELMONT STAKES

Gr1 - Plat - 1216.380 € - 2.400m

Pour pur-sang mâles, hongres et femelles de 3ans. 

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

JUSTIFY (M3)

Scat Daddy-Stage Magic

Ec. China Horse Club

B. Baffert

M. E. Smith (1)

57 [-]

2

FREE DROP BILLY (M3)

Union Rags-Trensa

A. Stables

D. L. Romans

R. J. Albarado (2)

57 [-]

3

BRAVAZO (M3)

Awesome Again-Tiz O' Gold

Ec. Calumet Farm

D. W. Lukas

L. Saez (3)

57 [-]

4

HOFBURG (M3)

Tapit-Soothing Touch

Juddmonte Farms Inc

W. I. Mott

I. Ortiz Jr (4)

57 [-]

5

RESTORING HOPE (M3)

Giant's Causeway-Symbol Of Freedom

Assoc. Gary and Mary West Stables Inc

B. Baffert

F. Géroux (5)

57 [-]

6

GRONKOWSKI (M3)

Lonhro-Four Sugars

Ec. Phoenix Thoroughbred Limited

C. C. Brown

J. Ortiz (6)

57 [-]

7

TENFOLD (M3)

Curlin-Temptress

Winchell Thoroughbreds Llc

S. Asmussen

R. Santana Jr (7)

57 [-]

8

VINO ROSSO (M3)

Curlin-Mythical Bride

Adj. Repole Stable And St. Elias St

T. A. Pletcher

J. R. Velazquez (8)

57 [-]

9

NOBLE INDY (M3)

Take Charge Indy-Noble Maz

Assoc. Winstar Farm Llc And Repole Stable

T. A. Pletcher

J. Castellano (9)

57 [-]

10

BLENDED CITIZEN (M3)

Proud Citizen-Langara Lass

Assoc. S. Greg

D. O'Neill

K. Frey (10)

57 [-]

LES AUTRES TEMPS FORTS DE LA SOIRÉE

Cinq autres Grs1, dont deux proposant une allocation dépassant le million, sont à l’affiche de cette réunion. Heureusement, la pluie, qui a gâché le Kentucky Derby et les Preakness Stakes, doit épargner cette belle réunion. L’épreuve la plus intéressante est le Metropolitan Handicap (Gr1), mieux connu sous le nom de Met Mile. Il s’agit de la course la plus importante aux États-Unis pour les milers sur le dirt. Mind Your Biscuits (Posse), double lauréat du Golden Shaheen (Gr1) sur 1.200m à Meydan, y cherche sa première victoire de Gr1 sur la distance de 1.600m et pour la casaque de Teruya Yoshida. Ce dernier l’a acheté comme stallion prospect mais aussi pour se faire plaisir. Il est contraint de rendre quatre à huit livres à dix de ses adversaires, dont le plus dangereux est le 3ans Bolt d’Oro (Medaglia d’Oro), qui doit redorer son blason après une très mauvaise course dans le Kentucky Derby.

Deux sud-américains à Manhattan. Les Manhattan Stakes (Gr1) sur les 2.400m en gazon ne comptent qu’un seul prétendant européen, l’irlandais Alexios Komnenos (Choisir), gros outsider sous la selle de Florent Géroux. Beach Patrol (Lemon Drop Kid), le dauphin de Talismanic (Medaglia d’Oro) dans la Longines Breeders’ Cup Turf, est le favori. Il doit se méfier de deux chevaux nés en Amérique du Sud. L’argentin Hi Happy (Pure Prize), qui a remporté le Carlos Pellegrini (Gr1), a brillé pour l’entraînement de Todd Pletcher dans les Man O’War Stakes (Gr1), après une longue période d’adaptation. Le chilien Robert Bruce (Fast Company), âgé de 4ans, est arrivé aux États-Unis chez Chad Brown et est invaincu en six sorties. Le cheval s’est imposé lors de ses débuts dans un Gr3.

Just A Game pour Chad Brown. Les Longines Just A Game Stakes (Gr1), qui sont réservés aux femelles sur le mile et la piste en gazon, semblent promis à Chad Brown. En effet, il entraîne les deux favorites : l’ex-allemande A Raving Beauty (Mastercraftsman), qui a gagné un Gr3 pour sa première sortie dans son nouveau pays, et l’ex-irlandaise Off Limits (Mastercraftsman), deux fois lauréate de Gr1. Christophe Clément présentera Lull (War Front), une pouliche de 4ans qui s’annonce également compétitive.